mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

La réforme des retraites officiellement applicable à la CPS

Publié le

La réforme des retraites est officiellement applicable à la Caisse de prévoyance sociale. Depuis le 1er juillet, les modalités de départ à la retraite sont telles qu’elles ont été adoptées par l’assemblée de la Polynésie.

Publié le 05/07/2019 à 15:30 - Mise à jour le 05/07/2019 à 17:04
Lecture < 1 min.

La réforme des retraites est officiellement applicable à la Caisse de prévoyance sociale. Depuis le 1er juillet, les modalités de départ à la retraite sont telles qu’elles ont été adoptées par l’assemblée de la Polynésie.

Sur les 4122 ressortissants de la CPS éligibles au mois de mai dernier à un régime de retraite, 2000 ont franchi le pas. Beaucoup préfèrent poursuivre leur activité et se conformer à la progression des modalités de départ à la retraite, soit 6 mois de travail en plus chaque année et 9 mois en plus chaque année concernant l’âge de départ. Ce qui aboutira en 2023 à 62 ans pour l’âge minimum de départ à la retraite et 38 années de cotisation minimum.

Lire aussi : Réforme des retraites : mode d’emploi

La seule nouveauté est qu’il n’y a plus le délai de rétroactivité d’un an après la cessation d’activité. Les dossiers de départ à la retraite devront obligatoirement être déposés avant la date de cessation d’activité. « Aujourd’hui, la date d’effet de la pension, c’est-à-dire la date à laquelle l’assuré devient retraité, c’est le premier jour du mois qui suit la date de dépôt de la demande. Avant le 1er juillet, la loi autorisait un dépôt tardif avec au maximum une rétro-activité de 12 mois. De manière simple, par exemple : aujourd’hui quelqu’un qui cesse son activité au 31 juillet et qui dépose sa demande le 10 août, au mieux il ne pourra avoir sa pension de retraite qu’à partir du 1er septembre et non à partir du 1er août. Donc c’est important que les gens préparent leur retraite et n’attendent pas le dernier moment, » explique Jean Jissang, directeur des prestations de la CPS.

Pour accompagner les futurs retraités, la CPS prévoit des services d’information en ligne avec la possibilité de faire des simulations.

infos coronavirus