La Presqu’île se dote de son université 2.0

Publié le

La commune de Teva I Uta a accueilli cette semaine ses premiers étudiants au sein de son nouveau « campus connecté ». Grâce à un partenariat avec l’Université de la Polynésie, élèves et adultes peuvent désormais suivre des formations et des enseignements à distance.

Publié le 10/02/2023 à 15:22 - Mise à jour le 10/02/2023 à 15:25

La commune de Teva I Uta a accueilli cette semaine ses premiers étudiants au sein de son nouveau « campus connecté ». Grâce à un partenariat avec l’Université de la Polynésie, élèves et adultes peuvent désormais suivre des formations et des enseignements à distance.

« Après Raiatea, Nuku Hiva et Rangiroa, il s’agit du quatrième campus connecté à ouvrir ses portes en Polynésie française », indique un communiqué de la Présidence.

« Depuis septembre 2021, le Pays a ouvert ces espaces permettant à des étudiants et adultes de suivre, près de chez eux, des formations à distance dans l’enseignement supérieur. En effet, le projet national Campus connectés, a été étendu à la Polynésie française sous le nom de Archipels connectés, afin notamment d’offrir un réseau d’accès à l’enseignement supérieur pour mailler le territoire et rapprocher le numérique au plus près des habitants », indique le communiqué.

Ce dispositif est « révolutionnaire » pour le Fenua au vu du nombre d’îles et de sa superficie. Ainsi, le campus le plus éloigné, celui de Nuku Hiva, est distant de 1400 kilomètres de l’université de Polynésie, située sur les hauteurs de Punaauia.  

« Pour rappel, le campus connecté ou archipel connecté, est un lieu dédié dans un établissement scolaire ou une salle de mairie accueillant des étudiants souhaitant suivre une formation d’enseignement supérieur. Ces campus connectés sont équipés d’outils informatiques avec une connexion internet permettant de suivre des enseignements à distance, accessibles et aux horaires élargis, animé par un adulte qui accompagne les étudiants », précise le communiqué de la Présidence. A Teva I Uta, le campus a pris place « dans un espace dédié au sein du collège » de la commune.

Ces campus numériques sont ouverts à tous les publics. « 0n y trouve tous types de profils : de nouveaux bacheliers dans l’impossibilité de venir à Tahiti pour suivre leur cursus, mais aussi beaucoup d’adultes souhaitant reprendre leurs études. Si ces campus n’ont pas vocation à remplacer l’UPF, ni à « enfermer les jeunes sur leurs îles », l’idée c’est qu’ils ne s’arrêtent pas au bac parce qu’ils n’ont pas envie d’aller à Tahiti », indique encore le communiqué.

Le cinquième campus connecté, prévu sur l’île de Tubuai, aux Australes, ouvrira ses portes dans le courant de l’année.

Dernières news

Activer le son Couper le son