mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

La première fourrière va voir le jour dans la Punaruu

Publié le

Publié le 22/06/2014 à 5:00 - Mise à jour le 22/06/2014 à 5:00
Lecture < 1 min.

Il y a trop de chiens dans les rues de Tahiti. Le Sigpa, le Syndicat intercommunal pour la gestion de la fourrière animale veut y remédier en construisant la première véritable fourrière de Polynésie française, dans la zone industrielle de Punaruu. Mais le projet a du mal à voir le jour.
Elle était prévue à Faaa, puis à Papara. C’est finalement au fond de la vallée de la Punaruu qu’elle devrait être construire. Reste à trouver des crédits !
Cette fourrière devrait accueillir une quarantaine de chiens et avoir la capacité d’incinérer les bêtes dangereuses ou malades. Les refuges déjà existants accueillent les chiens errants, mais ne les tuent pas. Pour Paea et Punaauia, la situation est urgente, comme l’explique le maire de Punaauia Ronald Tumahai.
Alors qu’il est interviewé par TNTV, quelques mètres plus loin, il surprend une fillette en train d’abandonner quatre chiots au bord du chemin. Sa mère, en voiture dit n’avoir trouvé aucune autre solution…
Prise sur le fait, elle est de suite envoyée à la brigade canine de Punaauia.
Cette brigade est pour l’instant la seule de la côte ouest à accueillir ces bêtes errantes. Difficile de trouver une solution, pour tous ces chiens et chats abandonnés. Dans le meilleur cas, ils trouvent une famille d’adoption, mais ils sont plus souvent euthanasiés.

infos coronavirus