mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

La pratique de la conduite accompagnée accessible à 15 ans

Publié le

Publié le 09/05/2017 à 14:16 - Mise à jour le 09/05/2017 à 14:16
Lecture < 1 min.

Ce type de formation existe depuis 2009 en Polynésie française et permet un apprentissage progressif de la conduite. Après 20 heures de conduite en auto-école et l’obtention de l’épreuve du code, l’élève doit effectuer une distance minimum de 3 000 kilomètres auprès d’un accompagnateur, généralement un de ses parents. Il dispose ensuite d’un an à compter de son dix-huitième anniversaire pour passer l’épreuve pratique du permis de conduire, avant de pouvoir prendre le volant seul.
 
« Il est prévu dans le cadre du code de la route et des jeunes qui souhaitent passer leur permis de conduire, la possibilité d’effectuer des conduites accompagnées, mais avec l’obligation d’effectuer 3 000 km dans cette configuration. » explique Jean-Christophe Bouissou, pour qui, l’abaissement de l’âge d’accès à la conduite accompagnée, à 15 ans au lieu de 16, permettra d’allonger le temps d’apprentissage et laissera trois ans, au lieu de deux, pour effectuer les 3 000 kilomètres de conduite (soit une moyenne de 19 km par semaine sur 3 ans au lieu de 29 km sur 2 ans).
 
Les jeunes constituent encore un public très touché par les accidents de la route. En 2016, les moins de 25 ans représentaient encore 41% des blessés (84 sur 205 au total) et 30% des morts (8 sur 27) sur la route, ces chiffres restant relativement stables sur les dernières années.
 

Rédaction Web

infos coronavirus