lundi 18 janvier 2021
A VOIR

|

La Polynésie veut tisser des liens économiques et culturels avec la Russie

Publié le

Publié le 07/04/2016 à 15:46 - Mise à jour le 07/04/2016 à 15:46
Lecture 2 minutes

Jeudi lors d’une rencontre avec la délégation russe, le président Edouard Fritch a souligné le souhait du gouvernement de voir se développer des partenariats économiques, culturels et sportifs entre la Polynésie française et la Fédération de Russie. 
 
De son côté, Fédor Kozlov, président du Centre d’affaires internationales et des échanges culturels de Saint-Pétersbourg et chef de la délégation, s’est dit ouvert à ce type d’échanges.
Il a annoncé que la Fédération de Russie avait déposé une demande d’accréditation auprès de l’État français pour la nomination prochaine d’un consul de Russie en Polynésie française.
 
Il a par ailleurs souhaité que la Polynésie française puisse ouvrir un bureau à Saint-Pétersbourg, capitale russe de la culture, afin de faire la promotion de son tourisme et de sa culture. Pour lui, la Polynésie est mal connue en Russie et des échanges culturels, notamment au travers de prestations de groupes de danse et de chants ou encore au travers d’exposition d’art, seraient un bon moyen de faire connaître la destination et inciter les Russes à visiter la Polynésie. De même, la Polynésie pourrait accueillir des artistes russes.
 
Le président Edouard Fritch s’est montré très intéressé par la proposition de M. Fédor Kozlov qui préfigurerait un élargissement futur des échanges entre notre Pays et la Fédération de Russie.

Ce vendredi, lors d’une cérémonie rythmée par des danses et des orero, le jumelage a été signé entre Teva i Uta et Kronstadt en présence de personnalités du fenua parmi lesquels l’entrepreneur Dominique Auroy. C’est la première fois qu’un jumelage est organisé avec une ville russe. 
 

Rédaction web avec communiqué de presse

infos coronavirus