samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

La Polynésie se prépare pour le prochain Salon international de l’agriculture à Paris

Publié le

Publié le 22/01/2019 à 15:11 - Mise à jour le 22/01/2019 à 15:11
Lecture 3 minutes

« Des femmes, des hommes, des talents ». Tel est le thème du 56e Salon international de l’agriculture (SIA) qui se tiendra du 23 février au 3 mars, Porte de Versailles de Paris.
 
Ce salon ouvre également la voie aux professionnels vers des débouchés novateurs à l’exportation afin d’explorer de nouveaux créneaux de distribution, notamment dans la transformation des produits du terroir.

À ce jour, 8 exposants ont déjà confirmé leur participation au SIA 2019, pour y promouvoir leurs produits tels que la vanille de Tahiti, le mono’i, le rhum, la liqueur d’orange de Tamanu ou encore la bière locale. Le lycée de Opunohu présentera, par ailleurs, des confitures de fruits durant ce salon.
 
> Un stand en forme de pirogue polynésienne

Ces produits locaux seront exposés sur un stand consacré à Tahiti et ses îles, aménagé en forme de pirogue polynésienne. Ainsi, la qualité de la filière de l’agro-transformation en Polynésie sera mise en lumière.
 
Afin de faire connaître les produits du terroir polynésien au niveau national ou international, ces derniers seront présentés au Concours général agricole (CGA) organisé durant le Salon de l’agriculture. Des produits polynésiens ont déjà remporté des médailles d’or et d’argent dans ce concours, pour la vanille de Tahiti, et plus récemment celle d’argent, pour la liqueur d’orange.
 
Le concours est composé de 22 catégories, dont ceux des miels, des bières, des rhums ou encore de la vanille, pour lesquels des produits polynésiens sont inscrits.

> Le miel de la Polynésie à l’honneur

Pour l’édition 2019, le miel de la Polynésie sera à l’honneur, avec une participation de quatre miels, deux de Tahiti et deux autres provenant des îles, l’un de Ua Pou et le deuxième de Moorea. Ce sont des miels tropicaux clairs et ambrés et un miel polyfloral. Avec le concours du meilleur miel de la Polynésie française et celui de la foire agricole en 2018, l’expédition des miels de lauréats est soutenue par la CAPL (chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire).
 
En catégorie « Vanilla tahitensis », trois producteurs de Raiatea et deux producteurs des îles du Vent se sont manifestés pour valoriser l’or noir de la Polynésie et défendre le savoir-faire polynésien, qui durant 2 ans n’avait pu être défendu, faute de candidats. Il y aura également des présentations de bières et de rhum.
 
La direction de l’Agriculture et l’établissement Vanille de Tahiti sont également missionnés dans le cadre du SIA. De nombreuses réunions techniques sont prévues sur le site de Porte de Versailles, portant sur le développement économique des filières définies comme prioritaires : la recherche, l’agriculture biologique, l’agro-transformation, la forêt ou encore la vanille (commercialisation, labellisation, etc.). La promotion de la Polynésie sera également assurée par la venue de la Miss France qui ira à la rencontre des acteurs économiques du stand de Tahiti et ses îles.
 

Compte-rendu du conseil des ministres

Les autres sujets du conseil des ministres : 
  • Maintien du prix des hydrocarbures au 1er février
  • Homologation du règlement intérieur de l’Autorité polynésienne de la concurrence
  • Nomination d’un membre du collège de l’Autorité polynésienne de la concurrence
  • Ajustement des tarifs de location et d’occupation temporaire des sites affectés et en pleine propriété de TNAD
  • Etat Prévisionnel des Recettes et des Dépenses pour l’exercice 2019 de TNAD
  • Autorisation d’importation de moustiques Aedes aegypti Wolbachia
  • Publication d’un guide sur les arbres et arbustes de Polynésie
  • Taux de cotisation pour les dispositifs de Contrats d’aide à l’emploi

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.