A VOIR

|

La Polynésie présente à la conférence de l’OCTA

Publié le

Les représentants des 13 Pays et Territoires d’Outre-mer (PTOM) ont eu l’occasion d’échanger lors de la Conférence ministérielle annuelle de l’Association des Pays et Territoires d’Outre-mer associés à l’Union européenne (OCTA) à Nouméa, ce lundi. Le vice-président Jean-Christophe Bouissou a représenté la Polynésie française.

Publié le 21/11/2022 à 11:58 - Mise à jour le 21/11/2022 à 12:00
Lecture 2 minutes

Les représentants des 13 Pays et Territoires d’Outre-mer (PTOM) ont eu l’occasion d’échanger lors de la Conférence ministérielle annuelle de l’Association des Pays et Territoires d’Outre-mer associés à l’Union européenne (OCTA) à Nouméa, ce lundi. Le vice-président Jean-Christophe Bouissou a représenté la Polynésie française.

Suite à l’adoption de la nouvelle Décision d’Association Outre-mer (DAOG) du 5 octobre 2021, les échanges ont principalement porté sur le bilan et les perspectives du partenariat avec l’Union européenne, mais également sur le rôle central de l’OCTA dans la défense des intérêts des PTOM.

La conférence ministérielle a ainsi adopté des statuts révisés, permettant de renforcer la gouvernance de l’Association, et a convenu de l’importance du partenariat avec l’Union européenne et ses 27 États membres.

Le vice-président, Jean-Christophe Bouissou, a souligné la pertinence accrue de l’OCTA pour la promotion et la défense des intérêts individuels et collectifs des PTOM auprès de l’Union européenne.

Plus que jamais, l’OCTA est nécessaire pour répondre aux enjeux mondiaux tels que les rivalités géopolitiques, les changements climatiques, la sécurité alimentaire ou la connectivité qui ont été fortement mis en exergue par la pandémie de la Covid-19.