jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

La Polynésie mobilisée pour le Téléthon

Publié le

Le top départ du Téléthon a été donné ce samedi matin. Alors que le compteur atteint 4,1 milliards de francs en Métropole, la Polynésie espère franchir la barre des 10 à 12 millions de francs. Les associations ont rivalisé d’imagination pour proposer aux généreux donateurs une vaste gamme d’activités. Mais c’est surtout la vente de tee-shirts qui fait la différence sur la recette globale.

Publié le 07/12/2019 à 18:33 - Mise à jour le 09/12/2019 à 15:57
Lecture < 1 min.

Le top départ du Téléthon a été donné ce samedi matin. Alors que le compteur atteint 4,1 milliards de francs en Métropole, la Polynésie espère franchir la barre des 10 à 12 millions de francs. Les associations ont rivalisé d’imagination pour proposer aux généreux donateurs une vaste gamme d’activités. Mais c’est surtout la vente de tee-shirts qui fait la différence sur la recette globale.

Difficile de les louper à l’entrée des grandes surfaces. Les tee-shirts flanqués du logo caritatif se vendent plutôt bien à en croire Noa, un très jeune bénévole.

« Les gens viennent pas vagues, parfois il y en a beaucoup, parfois il n’y en a pas du tout. En général ils disent qu’ils en ont déjà acheté la semaine dernière », confie-t-il dans un sourire

Comme chaque année, des milliers de tee-shirts sont mis en vente dans le cadre du Téléthon. Ce qui représente près de 6 millions de francs, soit 50% des recettes toutes activités confondues.

« Les objectifs de vente, c’est le maximum, donc à peu près 7000 t-shirts à vendre, si ce n’est pas un peu plus, car tous les ans il y a de plus en plus de sponsors, explique Olivier Kressmann, l’un des bénévoles. Et pour le Téléthon, on espère faire au moins aussi bien que l’année dernière, 12 millions de Fcfp dans le global, voire plus ça serait encore mieux. »

Défis sportifs, tour de l’île ou tournois de golf : une trentaine d’activités ont été programmées au profit du Téléthon. Avec une petite nouveauté cette année : un marathon de jeux de société.

« Les gens pouvaient s’inscrire juste pour passer une heure, comme ils pouvaient passer toute la soirée, détaille Heimana Garbet, un autre bénévole. Certains ont pris l’option de passer plusieurs heures vendredi soir, de rentrer dormir et de revenir samedi dans la journée. On a eu des joueurs jusqu’à 4 heures du matin. »

Les retardataires peuvent toujours contacter le 41 36 37 ou aller sur la page Facebook Téléthon Polynésie pour faire un don.

infos coronavirus