samedi 10 avril 2021
A VOIR

|

La Polynésie éligible à l’appel à projets Territoires d’innovation

Publié le

Publié le 26/03/2019 à 9:11 - Mise à jour le 26/03/2019 à 9:11
Lecture < 1 min.

En vidéo, la Web Zone du 26 mars 2019

Une enveloppe de 54 milliards de Fcfp est dédiée à cet appel à projets entièrement financé par l’Etat et dont le but est de valoriser les acteurs de l’innovation . En tout, ce sont 20 projets qui seront retenus dans toute la France.

L’appel, ouvert aux professionnels et aux communes, concerne des secteurs variés. Ceux de l’énergie durable, de la mobilité propre, la transformation du secteur agricole et notamment l’agroécologie, la transformation du système de santé, l’adaptation des compétences aux évolutions du marché du travail, mais aussi la transition numérique. 

Le gouvernement polynésien appelle les personnes intéressées à se rapprocher directement des ministères concernés. Chaque ministère transmettra ensuite les projets à la Vice présidence de la Polynésie qui fera le relais avec la Caisse des Dépôts. L’appel à projets est ouvert jusqu’au 26 avril 17 heures, heure de Paris. 

Les projets devront être porteurs « d’une stratégie innovante et ambitieuse de développement économique, fondée sur des alliances territoriales, portée par des acteurs publics et privés et impliquant pleinement les populations concernées », souligne le gouvernement. 
 
Ces dernières années en Polynésie, de nombreuses actions ont été mises en place dans les domaines du numérique et de l’entrepreneuriat. En décembre 2017, le gouvernement a lancé le programme Smart Polynesia : 70 mesures pour une Polynésie connectée. La même année, le premier incubateur de start-up locales Prism a été lancé. En 2018, la communauté Polynesian tech a été créée. Enfin, en décembre dernier, le câble Natitua a amené l’internet haut débit aux Tuamotu et aux Marquises. Prochaine étape : le haut débit aux Australes. 

Manon Della-Maggiora

Appel à projets ouvert jusqu’au 26 avril à 17 heures, heure de Paris. 
Plus d’infos en cliquant ICI

 

infos coronavirus