mardi 19 janvier 2021
A VOIR

|

La phase 1 de la campagne de vaccination s’apprête à démarrer au fenua

Publié le

La première livraison de vaccins contre la covid19 arrive ce jeudi. 15.600 doses sont attendues. Cela correspond à la prise en charge de 7500 personnes. La campagne de vaccination sera coordonnée par la direction de la santé mais aucun calendrier n’est encore établi. Pour des raisons pratiques liées à sa conservation à - 80°c, les îles de la société et Nuku-Hiva en bénéficieront les premiers.

Publié le 06/01/2021 à 16:05 - Mise à jour le 06/01/2021 à 16:13
Lecture 2 minutes

La première livraison de vaccins contre la covid19 arrive ce jeudi. 15.600 doses sont attendues. Cela correspond à la prise en charge de 7500 personnes. La campagne de vaccination sera coordonnée par la direction de la santé mais aucun calendrier n’est encore établi. Pour des raisons pratiques liées à sa conservation à - 80°c, les îles de la société et Nuku-Hiva en bénéficieront les premiers.

La campagne de vaccination va pouvoir s’ouvrir très prochainement en Polynésie comme partout en France. Gratuite et non obligatoire, elle aura lieu dans des structures dédiées après consultation d’un médecin.

Deux injections sont nécessaires à vingt-et-un jours d’intervalle.

Les personnes les plus vulnérables, priorisées

Les personnes âgées de plus de 75 ans sont prioritaires. Viennent ensuite les professionnels de santé. Les autres personnes vulnérables seront prises en charge selon les prochains arrivages. 

« On va pouvoir commencer à vacciner avec des phases prioritaires, comme dans tous les pays », indique Pierrick Adam, responsable de la campagne de vaccination Covid 19. « En premier lieu, nous ciblons les personnes âgées de 75 ans et plus, car ce sont les plus fragiles. Il s’agit de la phase 1. Les objectifs de santé publique sont de diminuer la mortalité, mais aussi de protéger le système de soins. »

Des centres de vaccination ouverts au public

« On va ouvrir des centres de vaccination dédiés à la Covid 19. Ils ne feront que ça. On va les développer de façon séquentielle : d’abord au niveau de Tahiti et Moorea puis dans les îles. Dans ces structures : des médecins, un infirmier qui vaccinera et une personne chargée de l’accueil des patients. La personne se présentera directement dans le centre de vaccination, elle verra un médecin pour vérifier qu’elle n’a pas de contre-indication à la vaccination, puis ensuite elle passera à la vaccination. Il sera nécessaire de prendre rendez-vous pour la deuxième dose. On envisage d’organiser des tournées vaccinales pour les personnes qui sont à mobilité réduite ».

Dr Pierrick Adam, responsable de la campagne de vaccination Covid 19 à la direction de la Santé

Les îles pas oubliées

Il sera possible d’envoyer quelques doses dans les archipels, mais de manière très ciblée dans un premier temps. « Dans la stratégie, on a établi qu’on peut les envoyer aux personnels des hôpitaux de Raiatea et Nuku Hiva, mais c’est une logistique tellement lourde qu’il n’est pas possible de l’étendre à l’ensemble des îles. En revanche, le vaccin Pfizer est l’un des premiers arrivés, mais on en attend d’autres, qui vont obtenir très prochainement l’autorisation de mise sur le marché ».

infos coronavirus