lundi 10 août 2020
A VOIR

|

La marina Pahiarepo en plein essor

Publié le

PAEA – Les nouveaux quais flottant du port de Pahiarepo sont inaugurés ce samedi. Cette installation, qui donne une nouvelle impulsion à la marina, n’est qu’un début. La commune a en effet de grands projets pour le site du PK 27, amené à diversifier ses activités et son public.

Publié le 12/05/2019 à 8:53 - Mise à jour le 19/06/2019 à 15:17
Lecture 2 minutes

PAEA – Les nouveaux quais flottant du port de Pahiarepo sont inaugurés ce samedi. Cette installation, qui donne une nouvelle impulsion à la marina, n’est qu’un début. La commune a en effet de grands projets pour le site du PK 27, amené à diversifier ses activités et son public.

Après trois mois de travaux, les quais flottants de la marina Pahiarepo, à Paea, ouvrent de nouvelles perspectives au site et à sa coopérative. Désormais, le port dispose de 60 places dont les trois quarts sont attribués aux pêcheurs.

« Un côté est pour les pêcheurs, l’autre côté est pour les plaisanciers, précise Darrel Vidal, le président de la coopérative Tamarii Rava’ai no Paea. Il y a beaucoup de demandes, je dois voir avec tavana, mais on doit d’abord servir les gens de Paea avant ceux de l’extérieur, de Papara ou Punaauia. Il faudrait aussi développer quelque chose pour qu’on puisse mieux vendre nos poissons sur place. »

Jean-Marc Magliuli, un plaisancier, a connu la marina de Paea avant le début de ces travaux. « Avant, c’étaient des installations, on allait chercher l’électricité très loin et il fallait des kilomètres de câbles pour pouvoir se servir d’une perceuse sur un coup de 5 minutes, se souvient-il. Là, il doit y avoir en principe l’eau et peut-être la lumière. »

Le coût des travaux se monte à 60 millions de francs. Mais il ne s’agit là que d’une première phase, car la commune souhaite diversifier encore l’offre de services. 80 millions de francs vont être investis pour la suite des travaux. Dont 25 pour l’installation du centre de secours sur le motu.

« Nous sommes situés à mi-chemin entre Teahupoo et la ville, donc c’est nécessaire d’avoir un centre de secours pour aider ceux qui sont en perdition, explique le maire de Paea, Jacquie Graffe. Et j’ai envie de faire en sorte d’assurer la sécurité de tous les pêcheurs qui fréquentent la zone. »

D’autres aménagements sont prévus au sud de Paea : des travaux de balisage et de remblai. Pour célébrer ce nouvel essor du port, Paea organise ce samedi, en amont de l’inauguration des quais, un double concours de pêche.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV