jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

La Maison de l’Enfance, ou l’école des parents

Publié le

Publié le 18/04/2017 à 14:51 - Mise à jour le 18/04/2017 à 14:51
Lecture 2 minutes

Si pour certain être parent, c’est inné, pour d’autres, surtout chez les jeunes qui n’ont pas encore atteint l’âge mature pour être parents, on ne sait pas trop comment s’y prendre. Fini le schéma simpliste, câlins pour récompenser et corrections pour punir. Ici on accompagne le jeune parent dans l’éducation de l’enfant.

« On s’attache à l’éveil et à la socialisation du jeune enfant, mais également aux actions de soutien à la parentalité », précise la directrice de l’établissement, Véronique Saint-Blancat médecin référent de la Maison de l’Enfance, et coordinatrice de la Maison de l’Enfance en Polynésie.

Comment promouvoir le bien être des parents pour un meilleur devenir de l’enfant, tel est le leitmotiv de la Maison de l’Enfance. « On sait que si on prend soin du parent, il y a l’effet contagion positive qui va amener le parent à être plus investi auprès de l’éducation de son enfant. » précise Véronique Saint-Blancat.

Pour cette mère de famille, « Amener mon enfant ici, lui permet de rencontrer d’autres enfants, et moi de rencontrer d’autres mères de famille ». Pour elle c’est une bonne chose. « On apprend à devenir parents, on nous donnes des conseils. C’est des choses du quotidien qui sont embellies par la Maison de l’Enfance. »

Pour celle-ci, qui vit en appartement, venir avec son bambin, « lui permet de rencontrer d’autres enfants et de voir autre chose que son quotidien. D’autant que c’est une belle infrastructure et gratuite. »  Si l’on apprend tous les jours à être parents, la Maison de l’Enfance permet pour cette mère de famille de « se rendre compte de nos défauts, de s’entretenir avec une psychologue, lui poser n’importe qu’elle question, et cela est rassurant en tant que parent ».

A l’heure actuelle, six Maisons de l’Enfance ont vu le jour. A Faa’a, Punaauia, Taravao, Taioahe aux Marquises, et une au Fare Tama Hau. Tout ce qui est soutien et accompagnement des jeunes familles, est une priorité du Pays. « C’est une démarche qui répond aux besoins des familles. Ici, comme ailleurs » constate Véronique Saint-Blancat.
 

Rédaction Web avec Brandy Tevero et Esther Parau-Cordette

 

infos coronavirus