mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

La “machine” du baccalauréat 2018 dévoilée par le ministère de l’Education

Publié le

Publié le 11/06/2018 à 18:00 - Mise à jour le 11/06/2018 à 18:00
Lecture 3 minutes

Comme chaque année, une cascade de chiffres donnera l’ampleur de cet examen qui mobilise l’Education nationale et joue le rôle d’un rite de passage pour des générations de jeunes gens : nombre de copies (des millions), de candidats (des centaines de milliers), de professeurs mobilisés (des dizaines de milliers), de sujets et de centres d’examens (des milliers). On connaîtra également l’âge du plus jeune candidat et celui du plus âgé.

Deux particularités pour l’édition 2018: les épreuves se déroulent lors des matches de poule de la Coupe de monde du football en Russie, au grand désespoir des lycéens accros au ballon rond, et la grève à la SNCF fait craindre des perturbations dans l’acheminement de certains élèves vers leurs centres d’examen.

La CFDT cheminots (4e syndicat) a cependant décidé mardi de faire un geste en suspendant partiellement le mouvement la semaine prochaine pour les épreuves du bac, du moins sur les TER et RER. 

Ce bac vit une de ses dernières éditions puisqu’il sera réformé à partir de la session 2021, conformément aux promesses de campagne d’Emmanuel Macron qui avait indiqué vouloir le “moderniser”. 

A la suite d’une mission menée cet hiver par l’ancien président de Sciences Po Lille, Pierre Mathiot, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a présenté un examen nettement resserré pour les voies générales et technologiques: quatre épreuves écrites, dont le français et la philo, et un grand oral, qui pèseront pour 60% de la note. Les 40% restant proviendront des notes de contrôle continu. Le bac pro connaîtra lui aussi sa petite révolution.

De Pondichéry à l’Amérique du sud

Les épreuves écrites des baccalauréats général, technologique et professionnel débutent lundi. Avec la philo pour les lycéens des Terminales générales et technologiques, comme c’est la tradition, et l’épreuve de français pour les lycéens des voies professionnelles (un gros quart des candidats).

Dans la voie générale, le marathon des épreuves s’achève lundi 25 juin pour les filières scientifiques (S) et littéraires (L), et dès le vendredi 22 juin pour la filière économique et sociale (ES). Dans la voie pro, où les jeunes ont déjà passé plusieurs épreuves, les examens se dérouleront du lundi au mercredi.

A noter que les lycéens de Première passeront les épreuves anticipées de français eux aussi lundi prochain.

Les résultats seront connus le vendredi 6 juillet et les rattrapages s’étaleront jusqu’au 11.

La préparation du bac –créé sous Napoléon en 1809– démarre des mois à l’avance, avec la réunion de commissions de professeurs pour réfléchir aux sujets, dont 2.900 au total seront élaborés au fil des mois.

Les premiers candidats à passer l’examen ont été ceux de Pondichéry, ancien comptoir français du sud de l’Inde, début mai. Les derniers seront ceux d’Amérique du Sud… en novembre.

Depuis 2012, le taux de réussite dépasse les 80%. En 2017, 87,9% des candidats ont empoché le diplôme (après 88,6% en 2016 et 88,5% en 2015). Mais la proportion de bacheliers dans une génération est nettement plus faible: plus d’un jeune sur cinq (21%) âgé de 18 ans n’avait pas le bac en 2017.

En 1945, quelque 3% des jeunes décrochaient ce diplôme et moins d’un tiers dans les années 80.

Le taux de bacheliers a fortement grimpé ces dernières décennies –notamment grâce à la création du bac professionnel il y a trente ans–, signe de la massification de l’éducation. 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV