vendredi 10 juillet 2020
A VOIR

|

La grande dame de l’artisanat Tepora Helme n’est plus

Publié le

Tepora Helme est décédée ce jour à l'âge de 91 ans, après une vie bien remplie. Deux veillées auront lieu en son honneur à Mahina.

Publié le 21/01/2020 à 14:58 - Mise à jour le 21/01/2020 à 15:04
Lecture 2 minutes

Tepora Helme est décédée ce jour à l'âge de 91 ans, après une vie bien remplie. Deux veillées auront lieu en son honneur à Mahina.

Tepora Helme s’est éteinte ce mardi matin à l’âge de 91 ans.

Née le 10 mars 1928 sur l’île de Rurutu, Tepora Helme, née Mara, a débuté sa carrière professionnelle en tant qu’auxiliaire institutrice avant de choisir de se consacrer à sa famille et à l’éducation de ses enfants. Mère de sept enfants, elle décide en 1963 de se tourner vers la vannerie en pandanus. Elle se présente alors seule aux diverses expositions et concours organisés par le Syndicat d’initiative et son travail sera toujours reconnu pour son originalité et sa beauté.

Très attachée à la mise en valeur de la femme polynésienne au travers de la culture, elle a très souvent été sollicitée pour la confection de chapeaux de mariée notamment, mais aussi, par la suite, par le grand couturier Jean-Paul Gaultier, lors d’un défilé organisé à Papeete. Elle a obtenu la médaille d’or à la 15e exposition des Métiers d’art et techniques de travail à Paris en 1972, et a participé à plusieurs festivals dans le monde, en Nouvelle-Zélande ou en Thaïlande, où elle a mis en valeur la culture polynésienne.

En 1978, elle a œuvré pour la création du Centre des métiers d’art puis, deux ans plus tard, elle a créé l’association Tamatea, avec laquelle elle a participé à de nombreuses manifestations permettant de promouvoir le savoir-faire des femmes dans le secteur de l’artisanat. Élue en 1982 au conseil municipal de Mahina, où elle a effectué deux mandats, elle a notamment œuvré pour la réalisation du fare des artisans situé à la Pointe Vénus.

Participant au Festival des arts du Pacifique en 1988 en Australie, elle a également été la première vice-présidente du Conseil des femmes, et décorée, en 1992, de l’ordre national du mérite. En 2016, elle a été élevée au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui.

Tepora Helme laisse derrière elle sept enfants, 27 petits-enfants et des arrières petits-enfants.

Deux veillées seront organisées, mardi et mercredi soirs au amuiraa Tamara, quartier Socredo, route de Hitimanaha. L’enterrement aura lieu jeudi à 11 heures au cimetière catholique de Mahina.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un centre aquatique à Papeete en projet

Dans le cadre de la candidature de la Polynésie française à l’organisation des Jeux du Pacifique 2027, il est envisagé la construction d’un Centre aquatique de la Polynésie française, sur un terrain à Papeete où se situe l’actuel complexe sportif de l’AS Aorai, qui appartiennent à la Mission catholique de Tahiti.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV