mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

La grande dame de l’artisanat Tepora Helme n’est plus

Publié le

Tepora Helme est décédée ce jour à l'âge de 91 ans, après une vie bien remplie. Deux veillées auront lieu en son honneur à Mahina.

Publié le 21/01/2020 à 14:58 - Mise à jour le 21/01/2020 à 15:04
Lecture 2 minutes

Tepora Helme est décédée ce jour à l'âge de 91 ans, après une vie bien remplie. Deux veillées auront lieu en son honneur à Mahina.

Tepora Helme s’est éteinte ce mardi matin à l’âge de 91 ans.

Née le 10 mars 1928 sur l’île de Rurutu, Tepora Helme, née Mara, a débuté sa carrière professionnelle en tant qu’auxiliaire institutrice avant de choisir de se consacrer à sa famille et à l’éducation de ses enfants. Mère de sept enfants, elle décide en 1963 de se tourner vers la vannerie en pandanus. Elle se présente alors seule aux diverses expositions et concours organisés par le Syndicat d’initiative et son travail sera toujours reconnu pour son originalité et sa beauté.

Très attachée à la mise en valeur de la femme polynésienne au travers de la culture, elle a très souvent été sollicitée pour la confection de chapeaux de mariée notamment, mais aussi, par la suite, par le grand couturier Jean-Paul Gaultier, lors d’un défilé organisé à Papeete. Elle a obtenu la médaille d’or à la 15e exposition des Métiers d’art et techniques de travail à Paris en 1972, et a participé à plusieurs festivals dans le monde, en Nouvelle-Zélande ou en Thaïlande, où elle a mis en valeur la culture polynésienne.

En 1978, elle a œuvré pour la création du Centre des métiers d’art puis, deux ans plus tard, elle a créé l’association Tamatea, avec laquelle elle a participé à de nombreuses manifestations permettant de promouvoir le savoir-faire des femmes dans le secteur de l’artisanat. Élue en 1982 au conseil municipal de Mahina, où elle a effectué deux mandats, elle a notamment œuvré pour la réalisation du fare des artisans situé à la Pointe Vénus.

Participant au Festival des arts du Pacifique en 1988 en Australie, elle a également été la première vice-présidente du Conseil des femmes, et décorée, en 1992, de l’ordre national du mérite. En 2016, elle a été élevée au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui.

Tepora Helme laisse derrière elle sept enfants, 27 petits-enfants et des arrières petits-enfants.

Deux veillées seront organisées, mardi et mercredi soirs au amuiraa Tamara, quartier Socredo, route de Hitimanaha. L’enterrement aura lieu jeudi à 11 heures au cimetière catholique de Mahina.

infos coronavirus