jeudi 19 septembre 2019
A VOIR

|

La gendarmerie met en garde contre les faux ordres de virements bancaires

Publié le

Publié le 11/12/2018 à 15:48 - Mise à jour le 11/12/2018 à 15:48
Lecture 2 minutes

Ces derniers temps, les enquêteurs du commandement de la gendarmerie pour la Polynésie française ont constaté une augmentation des victimes d’escroqueries aux faux ordres de virements bancaires. Dans la plupart des cas, il s’agit de virements frauduleux via Internet à destination de particuliers domiciliés au fenua ou en métropole.
 
La technique s’apparente aux escroqueries de type “phishing”. 
Dans un premier temps, les victimes reçoivent un faux courrier électronique à l’effigie de leur banque, souvent pour des raisons de sécurité, les invitant à se connecter à leur compte en ligne. Le lien les conduit en réalité vers un site pirate (copie parfaite du site de la banque) afin de récupérer leurs données bancaires.
 
Nantis de ces renseignements, le pirate se connecte ensuite sur les comptes des victimes et réalise des virements vers des comptes bancaires de bénéficiaires domiciliés en Polynésie ou en métropole.
 
Pour ce faire, les bénéficiaires (mules financières) ont, pour la plupart, été préalablement contactés par mail par des « pseudo sociétés », leur offrant un « travail » qui consiste à réceptionner des virements et à les renvoyer ensuite vers ces sociétés moyennant un pourcentage à hauteur de 10% des sommes reçues, ce qui s’appelle du “muling”.
 
La gendarmerie, à l’instar de ce qui se fait déjà par les organismes bancaires, rappelle qu’il ne faut en aucun cas communiquer ses identifiants bancaires et qu’il faut se méfier des offres et promesses faisant miroiter des gains d’argent faciles.
 
Si vous êtes victime de virements frauduleux ou si vous pensez être une mule financière par l’arrivée de fonds sur votre compte bancaire, alertez immédiatement votre banque et les services de gendarmerie.
 
Ces mouvements de fonds sont souvent destinés à financer ou à blanchir le produit d’autres filières criminelles. N’en soyez pas complices !, intime la gendarmerie.
 

D’après un communiqué

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV