samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

La fourniture d’Internet dans les îles se retrouve au tribunal

Publié le

Publié le 08/11/2017 à 11:54 - Mise à jour le 08/11/2017 à 11:54
Lecture 2 minutes

Ce jeudi matin au tribunal correctionnel l’OPT et sa filiale Vini étaient convoqués devant le tribunal correctionnel pour tromperie et tentative de tromperie. Sur le banc des parties civiles, quinze plaignants. Pour la plupart des gérants ou propriétaires de pensions et hôtels de Rangiroa. L’audience a finalement été renvoyée au 28 août 2018 au vu de la complexité du dossier et à la demande des avocats de l’OPT et Vini qui souhaitent plus de temps pour préparer leur défense.

C’est un dossier très attendu en fait par de nombreux internautes des archipels éloignés. Une affaire qui avait été révélée au grand public par le magazine Tahiti Pacifique Hebdo en 2016. Au départ, des plaintes de professionnels de Rangiroa avaient atterri sur le bureau de la direction générale des Affaires économiques : ils dénonçaient tous un débit ridicule et très loin de ce que leur promettait leur forfait. Un agent de la DGAE avait alors mené une enquête fouillée concluant à l’infraction pénale de tromperie. Selon ce rapport, les techniciens auraient alerté très tôt la direction de l’OPT que le haut débit promis dans les îles étaient impossible à fournir, à cause notamment de la saturation de la capacité satellitaire.

Avant même les premières offres proposées au public dans les archipels en 2013, les problèmes étaient visiblement largement connus en interne. Une enquête qui avait fini sur le bureau du procureur. Deux ans plus tard et après que les gendarmes ont complété l’enquête de la DGAE sur le terrain, l’affaire était donc renvoyée en correctionnelle. Le groupe OPT, longtemps silencieux dans cette affaire, a publié ce jeudi un communiqué dans lequel il explique que cette action judiciaire “suscite une totale incompréhension”.
Dans ce communiqué Jean-François Martin (PDG de l’OPT) conteste les accusations formulées par la DGAE et les quinze plaignants : “Si la nature même des offres ADSL peut conduire à des situations de congestion ponctuelle du réseau, car dépendant de paramètres tels que le nombre d’utilisations simultanées des connexions et les usages, les débits annoncés sont des débits maximum qui étaient régulièrement atteints” affirme-t-il tout en précisant que “les offres commercialisées en 2013 ont rencontré un succès plus important que prévu, nécessitant des changements d’équipements et des capacités satellitaires supplémentaires très coûteuses (90 millions de FCFP/an) qui ont été ajoutées progressivement”. Il note aussi que “l’Internet ne relève pas des missions de service public, mais que le Groupe OPT assure toutefois, seul, cette mission de quasi service public”.

En guise de conclusion, Jean-François Martin rappelle que “le groupe OPT a décidé de déployer à ses frais le nouveau câble sous-marin domestique Natitua qui desservira une partie des îles Tuamotu et des Marquises, ce qui permettra d’apporter de meilleurs débits aux populations des îles concernées”. Un câble qui devrait être opérationnel fin 2018.

Rédaction web

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.