jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

La fondation Te Ti’aturi Nei vient en aide aux familles en difficulté

Publié le

Une distribution solidaire de denrées alimentaires a eu lieu ce samedi. L’opération a pu voir le jour grâce à la fondation Te Ti’aturi Nei de Paul et Mareva Marciano. Un partenariat avec la Croix-Rouge et Carrefour a permis a plusieurs dizaines de familles en difficulté de se voir offrir des produits de première nécessité.

Publié le 27/06/2020 à 17:16 - Mise à jour le 27/06/2020 à 17:16
Lecture 2 minutes

Une distribution solidaire de denrées alimentaires a eu lieu ce samedi. L’opération a pu voir le jour grâce à la fondation Te Ti’aturi Nei de Paul et Mareva Marciano. Un partenariat avec la Croix-Rouge et Carrefour a permis a plusieurs dizaines de familles en difficulté de se voir offrir des produits de première nécessité.

À bord d’un camion direction la commune de Papara, 50 sacs remplis de denrées non périssables qui seront distribués aux familles dans le besoin. Premier arrêt chez Raiarii Mana et sa famille. Elle reçoit un panier contenant du riz, des pâtes ou encore des haricots. De quoi permettre de préparer environ 10 repas.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Mareva Georges-Marciano, confinée aux États-Unis, n’est pas présente, mais sa fondation Te Ti’aturi Nei poursuit ses actions grâce à sa représentante Charlotte Girard. Elle a réussi à récolter des denrées pour 314 personnes dans le besoin. « On s’est aperçu que pendant la pandémie, pour les familles de Polynésie, il y avait de lourdes répercussions. Elles étaient déjà touchées avant cette crise au niveau social, mais aussi au niveau économique. Donc on a voulu diversifier nos actions et offrir ces paniers alimentaires pour venir en aide à ces familles » explique Charlotte Girard.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Cette opération solidaire se déroule avec l’aide du collectif Stop à la violence, les référents de quartiers qui ont recensé les familles, et Teva Renvoyé venu prêter main forte pour la distribution. « Cela me fait mal de savoir qu’il y a encore des gens, à notre époque, dans le besoin et cela a toujours été ma devise d’aider » confie le bénévole.

C’est ensuite au tour de Turia Tuhiti de recevoir les dons alimentaires avec gratitude. Cette mère de 7 enfants se remet des difficultés du confinement peu à peu : « Depuis que le Covid-19 est arrivé, ce n’est pas évident, mais je me suis débrouillée ».

Au total, les bénévoles de la fondation Te Ti’aturi Nei ont parcouru 4 communes aujourd’hui. D’autres opérations de distribution sont déjà prévues.

infos coronavirus