mardi 27 juillet 2021
A VOIR

|

La filière construction en bois local et son potentiel

Publié le

Les premiers résultats d'une étude sur le potentiel de développement de la filière construction en bois local ont été présentés mardi.

Publié le 01/04/2021 à 16:36 - Mise à jour le 01/04/2021 à 16:37
Lecture 2 minutes

Les premiers résultats d'une étude sur le potentiel de développement de la filière construction en bois local ont été présentés mardi.

Dans le cadre du programme d’action pour la qualité de la construction et de la transition énergétique (PACTE), une réunion a été organisée, mardi, par la Délégation à l’habitat et à la ville, en partenariat avec la Direction de l’agriculture, au Lycée hôtelier de Tahiti.

Cette rencontre avait pour objet de présenter aux acteurs institutionnels et privés concernés par la filière construction en bois local, les premiers résultats de l’étude menée par le groupement d’experts ONFI-CIRAD-PTPU sur le potentiel de développement de cette filière.

La ressource locale de bois de pin sur pied disponible aujourd’hui correspond à plus de 5 300 hectares. Les besoins annuels en bois d’œuvre sont estimés, quant à eux, à environ 30 000 m3 de bois sciés, lesquels sont couverts, à plus de 90 %, par des importations d’Amérique du Nord, de Nouvelle-Zélande et du Chili. L’objectif est à terme de couvrir 30 à 50% des besoins du marché du bois de Polynésie.

Par ailleurs, des simulations de mesures pour booster la production de bois local (modification de la fiscalité, quotas d’importation, etc.) ont été présentées aux participants.

Les premiers résultats de l’étude ont également mis en avant le rôle important de l’Office Polynésien de l’Habitat dans l’augmentation de la production locale en raison de l’influence de sa demande sur les fluctuations des importations. Enfin, les besoins en personnel qualifié exprimés ont permis d’identifier l’offre de formations adaptées comme un enjeu important pour la pérennité de la filière.

La présentation de l’état des lieux de la filière, des opportunités de développement et des pistes de scénarios à court, moyen et long terme, a suscité des échanges riches entre les experts et les invités. Des propositions, telles que la mise en place d’une centrale d’achat, d’une cellule d’appui ou encore d’un « cluster » autour de la filière bois, ont été évoquées et nourriront les futures réflexions menées dans le cadre de l’étude.

Le projet initié dans le cadre du programme PACTE se clôturera en juin 2021 par un séminaire professionnel durant lequel la stratégie et le plan d’action de la filière finalisés seront présentés. La poursuite du projet a déjà été anticipée puisque le développement de la filière construction en bois local a été intégré à la Politique publique de l’habitat 2021-2030.

infos coronavirus