dimanche 1 août 2021
A VOIR

|

La DGEE lance une bibliothèque numérique pour les parents, élèves et enseignants

Publié le

Des livres pour enfants, des albums en français et reo Tahiti, des livres audios, des outils pour les enseignants... en ligne. La direction générale de l'Education et des Enseignements a lancé sa bibliothèque numérique gratuite. Une première au fenua.

Publié le 01/04/2021 à 12:19 - Mise à jour le 01/04/2021 à 14:15
Lecture 2 minutes

Des livres pour enfants, des albums en français et reo Tahiti, des livres audios, des outils pour les enseignants... en ligne. La direction générale de l'Education et des Enseignements a lancé sa bibliothèque numérique gratuite. Une première au fenua.

Les ouvrages sont consultables sur ordinateur, smartphone, tablette, ou téléchargeables en version PDF.

Cette plateforme est le fruit d’un travail de longue haleine. Il y a deux ans, le ministère de l’Education a souhaité diffuser au maximum ses supports. La crise et la période de confinement avec l’adaptation des enseignements a distance, ont mis en évidence l’utilité d’un tel projet. Et ce n’est qu’il y a peu que la plateforme a pu voir le jour.

Le pole production et media de la DGEE a effectué un long travail d’infographie et de mise en ligne de supports qui existaient déjà en version papier depuis plusieurs années. Des outils conformes au programme scolaire, réalisés par la DGEE ou en partenariat avec des auteurs extérieurs.

Et pour aller chercher les jeunes, la DGEE a décidé de diffuser des contenus sur les réseaux sociaux. Des “insta novels” ont été créés. Il s’agit de livres lisibles en story sur le compte instagram de l’institution. “Beaucoup de jeunes ou d’étudiants nous contactaient pour trouver des ouvrages ou des idées dans le cadre de leurs études par exemple”, explique Samantha Bonet, conseillère pédagogique.

Le ministère de l’Education souhaite qu’un maximum de parents, d’enseignants et d’élèves consultent la plateforme. Des posters avec des Qr Code seront affichés dans les établissements scolaires.

La ministre a prévu de communiquer plus amplement sur la plateforme et son utilisation, notamment dans les classes, d’ici la fin du mois d’avril…

La plateforme est à découvrir en cliquant ICI

infos coronavirus