lundi 10 mai 2021
A VOIR

|

La Dépêche de Tahiti placée en redressement judiciaire

Publié le

Publié le 10/06/2018 à 15:30 - Mise à jour le 10/06/2018 à 15:30
Lecture < 1 min.

Incapable de s’acquitter d’une dette de 90 millions de francs de cotisations impayées à la CPS, le groupe la Dépêche a été placé lundi en redressement judiciaire par le tribunal mixte de commerce de Papeete. Une triple saisie, ordonnée auprès des trois banques de Polynésie est restée vaine : il n’y a plus d’argent sur les trois comptes de la Dépêche.

Le tribunal a fixé une période d’observation de six mois, mais les deux parties ont d’ores et déjà prévu de se revoir le 8 octobre prochain pour analyser la situation.

Un mandataire judiciaire, Patrick Ancel, a été nommé par le tribunal. Il doit, dans les prochaines semaines, déterminer le passif total du groupe et répertorier tous les créanciers.

Plusieurs issues sont désormais possibles. Soit le groupe de Dominique Auroy parvient à trouver des ressources et des économies lui permettant de continuer son activité, soit au contraire il n’arrive pas à s’en sortir. Dans ce dernier cas, le groupe pourra être liquidé. A moins qu’un investisseur décide de le racheter.

Bertrand Parent

infos coronavirus