fbpx
dimanche 15 décembre 2019
A VOIR

|

La délégation Tama Reva en Nouvelle-Zélande

Publié le

Lors de son déplacement en Nouvelle-Zélande, la délégation Tama Reva partie sur les traces de Tupaia, en a aussi profité pour visiter le pays au long nuage blanc, rencontrer ses habitants, découvrir sa culture et visiter ses sites touristiques…

Publié le 15/11/2019 à 11:27 - Mise à jour le 15/11/2019 à 11:31
Lecture < 1 min.

Lors de son déplacement en Nouvelle-Zélande, la délégation Tama Reva partie sur les traces de Tupaia, en a aussi profité pour visiter le pays au long nuage blanc, rencontrer ses habitants, découvrir sa culture et visiter ses sites touristiques…

La Nouvelle-Zélande est certainement l’une des régions les plus visitées dans le Pacifique. Ces trois dernières années, le nombre de touristes a augmenté de près d’un tiers : 3,8 millions de visiteurs entre avril 2017 et avril 2018. Ses atouts : sa culture, mais aussi les nombreuses activités touristiques qu’elle propose. Sur l’eau, dans l’eau, dans les airs, en montagne et même sous la surface de la terre, en Nouvelle-Zélande les opportunités ne manquent pas.

Une vraie aubaine pour notre délégation tahitienne Tama Reva qui n’en a pas perdu une miette. Les vers luisants de Waitomo Caves, les rapides de Huka Falls, ou encore les sources thermales de Turangi, le groupe a savouré chaque instant.

À Taupo, la délégation a fait une halte près du plus grand lac de la Nouvelle-Zélande, puis entre la montagne sacrée Tongariro e Nauruhoe, où se dresse le mont Ruapehu, c’est la cerise sur le gâteau, le groupe y a découvert une autre particularité du Pays : la neige. Le sentiment d’un rêve qui se réalise… Les enfants tout comme les parents se sont délectés de ces petits instants. Un pur moment de bonheur.

Découverte, relaxation ou sensation forte, la Nouvelle-Zélande a tout pour plaire. L’Australie, la Chine et les États-Unis sont les principaux visiteurs. Près de 20 000 Polynésiens s’y déplacent également chaque année.

REPORTAGERony Mou-Fat

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X