jeudi 6 octobre 2022
A VOIR

|

Communiqué

La délégation de l’Éducation en déplacement à Nuku Hiva

Publié le

COMMUNIQUÉ - La ministre de l’Éducation, du travail, de la modernisation de l’Administration, en charge du numérique, Christelle Lehartel, a conduit à Nuku Hiva, une délégation composée entre autres, du vice-recteur de la Polynésie, Philippe Lacombe, et de l’inspecteur général de l’Éducation, du sport et de la recherche, en mission sur le bilinguisme, Yves Bernabé.

Publié le 10/02/2022 à 13:01 - Mise à jour le 11/02/2022 à 17:01
Lecture 5 minutes

COMMUNIQUÉ - La ministre de l’Éducation, du travail, de la modernisation de l’Administration, en charge du numérique, Christelle Lehartel, a conduit à Nuku Hiva, une délégation composée entre autres, du vice-recteur de la Polynésie, Philippe Lacombe, et de l’inspecteur général de l’Éducation, du sport et de la recherche, en mission sur le bilinguisme, Yves Bernabé.

Mise à jour du 11 février : La délégation de l’Éducation conduite par la ministre de l’Éducation, du travail, de la modernisation de l’administration en charge du numérique, Christelle Lehartel, et composée du vice-recteur de Polynésie française, de Philippe Lacombe, de l’inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche, Yves Bernabé, des inspecteurs pédagogiques, Aline Heitaa-Archier, Ernest Marchal et Gaetan Le Lu, et du directeur de cabinet, de Thierry Delmas, a poursuivi ces rencontres sur l’île de Nuku Hiva.
Après un accueil chaleureux de tous les élèves de l’école de Patoa à Taiohae, la délégation a pu s’immerger dans différentes classes pour voir comment la langue marquisienne est intégrée dans les enseignements à tous les niveaux du premier degré. Il s’en est suivie une rencontre avec les professeurs de l’école et avec l’équipe de la circonscription du 1er degré, afin de faire un point d’étape sur la mise en œuvre des classes bilingues. Yves Bernabé, Inspecteur général en charge des langues régionales, a pu échanger avec les professeurs sur ce qu’il a observé dans les classes.
La délégation a ensuite déjeuné au restaurant pédagogique du CETAD du collège de Taiohae. Le repas a été préparé par les élèves de la formation au certificat polynésien d’aptitude professionnelle option Petite et Moyenne hôtellerie. Le repas a été agrémenté par la production de sel des élèves du CAPD option Gestion et Entretien en Milieu Marin, et par les sculptures sur légumes et fruits des élèves du certificat polynésien des métiers d’art.

Après un superbe accueil des élèves du collège et tandis qu’une partie de la délégation a rencontré les élèves de 6ème et de 2nde, la ministre, son directeur de cabinet, le vice-recteur, l’IEN de circonscription et le principal du collège ont rencontré les associations de parents d’élèves de Nuku Hiva et de Ua Pou, en présence de la Présidente de la fédération des associations des parents d’élèves en déplacement sur les Marquises.
La délégation a ensuite échangé avec les enseignants du collège pour une présentation par le principal, Dominique Legros, du projet d’établissement et les perspectives d’avenir. Une de ces perspectives est l’ouverture en août 2022 d’un espace “Archipel connecté” visant à dispenser des formations de l’enseignement supérieur en association avec l’université de Polynésie française. La délégation a pu visiter la salle retenue dans le collège pour l’implantation de ce dispositif présent dans chaque archipel de Polynésie française à compter de la rentrée scolaire 2022.
Cette mission s’est achevée par la présentation par la Tavana Hau, Myrna Peterano, de la cité administrative.

____________________________________________________________________________

La délégation, complétée de trois inspecteurs pédagogiques, Aline Heitaa-Archier, Ernest Marchal et Gaetan Le Lu, ainsi que du directeur de cabinet du ministère de l’Education, Thierry Delmas, a rencontré ce mercredi, le maire Benoît Kautai et le conseil municipal de Nuku Hiva, ainsi que le maire de Ua Pou, Joseph Kahia, pour faire un bilan des classes bilingues et notamment pour aborder le sujet de l’ouverture de “l’archipel connecté” au collège de Taiohae, en août prochain. Pour rappel, ce projet national “Campus connectés” a été étendu à la Polynésie française sous le nom de “Archipels connectés”, afin d’offrir un réseau d’accès à l’enseignement supérieur pour mailler le territoire et rapprocher le numérique au plus près des habitants.

Mélissa Candelot, enseignante référente pour l’usage du numérique à la direction générale de l’Éducation et des Enseignements (DGEE), a par la suite, présenté aux élus, l’environnement numérique de travail (ENT), un dispositif déployé dans le 1er et 2nd degré de l’île, et qui a pour but, de mettre à disposition des élèves, des personnels de l’Éducation et des parents, un espace de travail. Il propose une plateforme d’apprentissage, d’échange et de formation sécurisée pour l’ensemble des acteurs concernés et surtout pour les élèves. Il favorise également la mise en œuvre de pratiques pédagogiques innovantes et collaboratives, ainsi que la coéducation avec les familles. Il permet aussi d’associer la commune pour faciliter la communication avec les équipes pédagogiques et les parents.

La délégation a ensuite rencontré les membres de l’Académie marquisienne afin d’échanger sur leur partenariat avec l’Éducation pour la promotion et la préservation de la langue marquisienne.

La journée s’est finalement terminée par la visite du centre d’apprentissage du tatouage et de la visite du site “Temehea”.

infos coronavirus