samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

La Croix-Rouge reçoit près de 2 millions de Fcfp de denrées alimentaires

Publié le

La Croix-Rouge a reçu cette semaine près de 2 millions de Fcfp de denrées alimentaires. Des produits de première nécessité, offerts par l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, qui permettront à l'association d'aider au mieux les plus démunis.

Publié le 10/07/2020 à 15:45 - Mise à jour le 10/07/2020 à 16:50
Lecture 2 minutes

La Croix-Rouge a reçu cette semaine près de 2 millions de Fcfp de denrées alimentaires. Des produits de première nécessité, offerts par l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, qui permettront à l'association d'aider au mieux les plus démunis.

L’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours a offert, cette semaine à la Croix-Rouge, 500 cartons de denrées alimentaires de première nécessité, pour un montant global d’1 850 000 Fcfp.

Cette main tendue est une véritable aubaine pour la Croix-Rouge qui, depuis le 24 mars dernier, a soutenu 800 familles, soit 3 500 personnes dans le besoin, en leur offrant des paniers alimentaires.

Les produits offerts par l’Eglise « sont extrêmement équilibrés, c’est-à-dire qu’on a les féculents comme les pâtes, le riz, mais on a également les légumes, tomates, champignons. On a du poisson, on a de la viande, on a des céréales, des biscuits, de la confiture, du café, du sucre, de la farine, tout un tas d’ingrédients indispensables pour avoir un panier équilibré », énumère Maeva Drach, la directrice de la délégation de la Croix-Rouge en Polynésie française.

Impliquée dans plusieurs actions solidaires dans le monde et au fenua, cette confession religieuse œuvre avec les associations existantes, pour plusieurs raisons.

« L’avantage de travailler avec la Croix-Rouge, c’est que c’est une organisation déjà bien en place qui dispose d’une structure, d’un réseau également avec les services sociaux des communes, qui est bien organisée, explique Manea Tuahu, le directeur de l’entraide et de l’autonomie de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours. On n’est pas dans une démarche de compétition, on est vraiment dans une démarche de collaboration et de partenariat avec eux. On n’a pas vocation à mettre en place une structure à côté des associations qui ont déjà cette présence sur le terrain. Donc on préfère travailler avec ces associations qui ensuite vont aider ces personnes dans le besoin. »

À l’heure actuelle, la Croix-Rouge de Pirae possède un stock alimentaire d’une valeur de 3 millions de francs. Si depuis la fin du confinement, la demande alimentaire est en baisse, la Croix-Rouge reste vigilante pour avoir les moyens de répondre à une nouvelle crise.

infos coronavirus

Toussaint 2020 : les cimetières sous surveillance

Pour ne pas que les cimetières deviennent les prochains foyers de l’épidémie, ils seront placés sous surveillance. Pour la célébration de la Toussaint ce week-end, le port du masque et le respect des gestes barrières sont demandés à toutes les familles.

À partir du 2 novembre, tous les cours se feront à distance à l’UPF

En raison de la crise sanitaire liée à Tahiti et du nombre croissant de cas positifs à l’UPF, de nouvelles dispositions relatives aux enseignements sont mises en place à partir de lundi 2 novembre 2020.