vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

La clinique Paofai aura son scanner

Publié le

Publié le 29/05/2017 à 8:50 - Mise à jour le 29/05/2017 à 8:50
Lecture 1 min.

La SA Cardella soutenait qu’elle a « un intérêt à agir car elle avait déposé initialement une demande d’installation d’un scanner, elle a intérêt à la défense de la réglementation applicable et elle est susceptible de développer dans le futur une activité liée à la détention d’un scanner » et que,  » la décision attaquée est entachée d’un vice de procédure en ce qu’elle a été prise en l’absence de carte sanitaire, de schéma d’organisation sanitaire et de détermination des besoins de la population selon la procédure réglementaire. »
 
Dans un premier temps, le Pays avait opposé une fin de non-recevoir à la requête, expliquant que « La SA Cardella ne peut se prévaloir d’aucun intérêt lui donnant qualité pour contester l’autorisation à la SARL Scanner Paofai d’installer un scanner sur le site de la clinique Paofai et autorisant l’ancien scanner à fonctionner jusqu’à la mise en service du nouveau scanner ». Ajoutant, « La société requérante, qui exploite la clinique Cardella à Papeete, ne dispose d’aucun scanner installé sur son site et n’a pas déposé de demande d’autorisation de cet équipement ».
 
Dans un second temps, la société Scanner Paofai concluant au rejet de la requête demandait à ce qu’une somme de 500 000 F CFP soit mise à la charge de la SA Cardella.
 
Après étude du dossier, le Tribunal administratif a décidé de rejeter la requête de la SA Cardella ainsi que les conclusions de la SARL Scanner Paofai.
 

Rédaction Web

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu