vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Jusqu’à 6 mètres de houle attendus aux Australes

Publié le

Publié le 04/09/2018 à 14:04 - Mise à jour le 04/09/2018 à 14:04
Lecture 2 minutes

Ça souffle sur la Polynésie. Mardi un avion d’Air Tahiti a dû faire demi tour à Hao. Il se rendait aux Gambier mais n’a pas pu se poser. “Nous avons eu hier (mardi, NDLR), des vents forts de direction Est- Sud-Est qui se trouvent de travers par rapport à la piste. Ces vents forts étaient limite pour l’atterrissage de l’avion puisqu’il y a des limitations de vent pour ces avions”, explique Sébastien Hugony de Météo France. Le vol a été reprogrammé à jeudi. 
L’archipel est en vigilance jaune pour le vent et la houle. Mardi, impossible pour les pêcheurs de sortir en mer. Des creux de 4 mètres ont été relevés.

>>> Lire aussi : Vidéo – Vent fort : un vol annulé aux Gambier 

Du côté des Australes, c’est la vigilance orange. “Au nord des Australes s’est formée une petite perturbation qui veut descendre vers le sud mais qui est bloquée par l’anticyclone qui nous a apporté le Maraamu la semaine dernière et qui se balade entre Tahiti et le nord des Australes. Cette dépression apporte une mer forte avec des houles pouvant atteindre 6 mètres, des vents forts, de l’ordre de 100 voire 110km/h en rafales. C’est pour ça que depuis hier cette partie de l’archipel a été placée en vigilance orange. Et nous attendons aussi de fortes précipitations sur cette zone.” La situation devrait durer jusqu’à jeudi après-midi selon Météo France.  

La perturbation va ensuite “se décaler en se comblant un petit peu vers le sud Tuamotu et les Gambier à partir de vendredi où nous attendons sur cette région des vents assez soutenus avec des précipitations également.” 

> “On est dans les moyennes de saison”

Vent, pluie, froid… on pourrait croire que le temps est complètement déréglé. Mais en fait,“on est dans les moyennes de saison”, affirme Sébastien Hugony. “On a eu des épisodes de Maraamu typiques de la saison fraîche, là nous avons une petite perturbation parce qu’une saison fraîche ne signifie pas qu’on n’a pas de petites perturbations. Mais Il n’y a rien d’exceptionnel” 

Météo France rappelle qu’il est important de se tenir informer, surtout avant une sortie en mer : “On a vu qu’il y a deux voiliers qui se sont retrouvés en difficulté. Il faut bien insister sur la sécurité et que les gens qui vont en mer s’informent de la situation météorologique.”

daction web (Interview : Tamara Sentis)

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.