lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Journée nationale des sapeurs-pompiers : sergent Robert, chef de garde à la caserne de Paea

Publié le

Ce samedi, c’est la journée nationale des sapeurs-pompiers. En Polynésie, ils sont près de 630 répartis sur une trentaine de casernes. Nous sommes allés à la rencontre des pompiers de Paea qui ont une nouvelle caserne depuis 2013, avec des équipements adaptés au sauvetage à terre et en mer.

Publié le 14/06/2019 à 13:49 - Mise à jour le 21/06/2019 à 17:59
Lecture 2 minutes

Ce samedi, c’est la journée nationale des sapeurs-pompiers. En Polynésie, ils sont près de 630 répartis sur une trentaine de casernes. Nous sommes allés à la rencontre des pompiers de Paea qui ont une nouvelle caserne depuis 2013, avec des équipements adaptés au sauvetage à terre et en mer.

Le rêve de Robert est devenu réalité. Le jeune homme de 30 ans est aujourd’hui chef de garde par intérim à la caserne de Paea. Mais il l’avoue, le métier n’est pas de tout repos. Sauver des vies est une lourde charge : « C’est vrai que dès que tu commences dans ce métier, et que tu vois une première intervention difficile pour toi, à partir de là, tu te dis : ‘ok, maintenant il faut mettre sa carapace’, et après l’intervention, on en parle avec tout le monde et généralement, ça se passe bien ».

Pour être pompier, il faut une bonne dose de passion et une forme olympique. Les manœuvres et séances de sports sont obligatoires et quotidiennes, tout comme le contrôle du matériel et des véhicules de secours.

>>> Lire aussi : Une formation en ligne pour les pompiers de Polynésie

40 soldats du feu dont 3 femmes sont installés dans le bâtiment de la caserne. Un confort de vie qui n’enlève en rien le stress de ces hommes et femmes avant chaque intervention et à chaque retour. « Dès qu’on intervient sur un arrêt pour un enfant, un nourrisson, c’est plutôt marquant pour les pompiers » poursuit le sergent Robert Urima.

Ici, les pompiers sont habilités à intervenir en mer comme sur terre. Les Jet ski sont sortis cinq fois cette année, les camions eux, encore plus. La semaine dernière, ces pompiers sont intervenus sur deux accidents mortels de la route. « Les zones accidentogènes, c’est vraiment sur les lignes droites. Donc restez prudents (…) C’est le message sur je veux faire passer. Ce n’est pas un terrain de jeu, la route » dit le sergent.

>>> Lire aussi : Une nouvelle caserne pour les pompiers de Raivavae

Cinq équipes de sept tournent tous les 24 heures. Mais ce n’est pas assez selon l’adjoint de la caserne pour maintenir le rythme et la qualité du travail tout au long de l’année. Il espère que la commune lance d’autres recrutements de pompiers volontaires.

Rédaction web avec Tauhiti Tauniua-Mu San et Mata Ihorai

Programme de la journée nationale des sapeurs-pompiers le samedi 14 juin à Papeete :

9h à 9h20 : Cérémonie en présence des autorités civiles et militaires – Place Vaiete

9h45 à 12h : Ateliers découverte (parcours adapté opérationnel ; incendie pour jeunes ; secourisme ; groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux ; parcours découverte du port de l’appareil respiratoire isolant ; présentation de véhicules ; présentation de l’activité de sapeur-pompier) – Kiosque et autour du Kiosque, Coté quai, Place Vaiete

10h à 10h45 : Démonstration de secours routier – Port de Papeete

11h à 12h : Démonstration de secours aquatique d’une victime – Port de Papeete 

infos coronavirus