mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Journée nationale des sapeurs-pompiers : l’entraînement des volontaires de Rimatara

Publié le

Le service des sapeurs pompiers a été créé sur l’île en 2017 seulement, et ne compte dans ses rangs que des pompiers volontaires. Ces agents, qui sont appelés à intervenir de jour comme de nuit, s'entraînent régulièrement pour conserver leurs automatismes et améliorer la prise en charge des personnes.

Publié le 25/06/2022 à 14:53 - Mise à jour le 27/06/2022 à 9:13
Lecture 2 minutes

Le service des sapeurs pompiers a été créé sur l’île en 2017 seulement, et ne compte dans ses rangs que des pompiers volontaires. Ces agents, qui sont appelés à intervenir de jour comme de nuit, s'entraînent régulièrement pour conserver leurs automatismes et améliorer la prise en charge des personnes.

La journée nationale d’hommage aux sapeurs-pompiers se déroule aujourd’hui partout en France et en Polynésie française. À cette occasion, plusieurs casernes ouvrent leurs portes pour permettre au grand public d’aller à la rencontre des hommes et femmes, professionnels comme volontaires, qui interviennent quotidiennement pour sauver leur prochain.

À Rimatara, prévenus par les gendarmes qu’un cycliste s’est fait percuter par un véhicule, ce sont les sapeurs-pompiers qui arrivent les premiers sur les lieux de l’accident. Rapidement, ils prennent toutes les mesures nécessaires, guidés par le SAMU du Taaone.

“Sur l’île, on a pas de SAMU, mais nous faisons aussi le rôle de l’infirmerie. On fait tout ce qui est sanitaire, transport, en tout cas nous sommes les premiers à arriver sur les lieux et suite à cela, on regarde les interventions qu’il faut, l’urgence qu’il y a et on essaie de trouver des solutions pour conditionner le patient comme il le faut.”

Hiata Tematahota, chef du centre de secours de Rimatara
(Crédit Photo : Samuel Ravatua-Smith pour Tahiti Nui Télévision)

Si l’Etat du patient le nécessite, il peut être transporté à l’infirmerie de l’île. Une organisation mise en place récemment, puisque le service d’incendie et de secours n’a été créé qu’en 2017. « Avant quand il fallait intervenir les infirmiers le faisaient, mais il n’y avait pas forcément le matériel nécessaire. Et avec leurs véhicules, les pompiers peuvent aussi assurer le transport jusqu’à l’infirmerie », se réjouit Taraina Teinauri, responsable infirmière de l’infirmerie de Rimatara.

Ce nouvel exercice permet de contrôler le fonctionnement du matériel et les gestes à adopter en cas d’incendie. Maire de Rimatara, Artigas Tehoa Hatitio insiste sur la nécessité d’avoir ces pompiers volontaires : “On fait non seulement pour contrôler les connaissances de nos pompiers mais aussi pour voir s’il n’y a pas de défaillance au niveau du matériel, des pompes à eau par exemple. À partir du moment où on a des équipes bien entraînées et de l’équipement fonctionnel, on peut estimer qu’on a déjà un bon service des sapeurs pompiers”.

(Crédit photo : Samuel Ravatua-Smith pour Tahiti Nui Télévision)

À Rimatara, comme sur l’ensemble du territoire de la Polynésie, les sapeurs-pompiers mêmes simples volontaires travaillent au service de la population 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

infos coronavirus