dimanche 28 novembre 2021
A VOIR

|

E-sport : finale compliquée pour Jonas Cheung-Sen

Publié le

Jonas Cheung-Sen est le premier Polynésien à avoir participé à une compétition de jeux vidéo de niveau international. Il a accédé aux phases finales dont les matchs ont débuté lundi soir.

Publié le 20/07/2021 à 17:23 - Mise à jour le 21/07/2021 à 9:46
Lecture 2 minutes

Jonas Cheung-Sen est le premier Polynésien à avoir participé à une compétition de jeux vidéo de niveau international. Il a accédé aux phases finales dont les matchs ont débuté lundi soir.

Jonas s’est entraîné durant plusieurs heures par jour pour atteindre ce niveau. Lundi soir, il participait à la phase finale des régionales de l’Intel World Open. Le vainqueur deviendra le meilleur joueur d’Océanie. Pour augmenter ses chances de victoire, il a bénéficié de la connexion de la salle InGame Tahiti.

“On a préféré lui installer ça, confie Mano Poetai, co-gérant de l’établissement. Surtout pour qu’il ait des conditions où personne ne va le déranger, avec pas trop de bruit.”

Lire aussi : Jonas, espoir polynésien du jeu vidéo

Pour s’entraîner une dernière fois, il est assisté de Sandjo, un des meilleurs joueurs de Street Fighter 5 du fenua. “Ce qu’il y a de bien avec Jonas, il met la Polynésie sur la carte du monde au niveau du gaming, notamment pour Street Fighter 5, confie-t-il. Mais aussi les jeunes voient que chez nous il y a des champions. En tout cas on est là pour aider tous les nouveaux joueurs. On se voit régulièrement, tous les samedis et dès qu’il y a des nouveaux joueurs, on essaie de leur expliquer, de les faire rentrer dans notre univers. Et je pense que si les gens se donnaient un peu les moyens, on pourrait monter une écurie, parce qu’il y a du potentiel.”

Pour la phase finale de l’Intel World Open d’Océanie, il y 8 joueurs : 5 Australiens, 2 Néo-Zélandais et Jonas pour la Polynésie. Jonas est très confiant. “En tout cas je vais donner le meilleur de moi-même, mais comme on dit, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué”, sourit-il.

Jonas a perdu son premier match programmé à 21 h 30, la faute à un temps de latence trop élevé.

Il termine à la sixième place de la finale régionale de l’Intel World Open et remporte un price money de 1500 dollars américain (environ 159 000 Fcfp).

infos coronavirus