samedi 27 novembre 2021
A VOIR

|

Jeux olympiques 2024 : le comité rencontre la population de la Presqu’île

Publié le

Mercredi soir, le comité de Paris 2024 a rencontré la population de la Presqu'île. Le but : échanger et rassurer les habitants qui craignent une dégradation du paysage.

Publié le 11/11/2021 à 15:00 - Mise à jour le 11/11/2021 à 15:00
Lecture < 1 min.

Mercredi soir, le comité de Paris 2024 a rencontré la population de la Presqu'île. Le but : échanger et rassurer les habitants qui craignent une dégradation du paysage.

Mercredi soir, la délégation du comité olympique Paris 2024 a participé à une réunion publique organisée à la mairie de Vairao. La population s’est montrée plutôt satisfaite que la vague de Teahupoo ait été choisie. Les habitants de la Presqu’île espèrent être prioritaires sur les emplois qui seront créés pour l’événement.

Lors de cette rencontre, ils ont pu aborder leurs craintes et poser leurs questions quant à l’organisation de cette compétition olympique sur le site de Teahupoo. “Au début, on était un petit peu anxieux, parce qu’on avait peur qu’on touche à notre environnement. Et puis finalement non puisqu’ils ont promis de faire des constructions provisoires et de remettre le site en état”, rapporte Annick Paofai, gérante de pension et présidente de l’association défense du fenua aihere.

“Dernièrement, une délégation de la poste est venue me voir pour me parler de leur intention de mettre deux pilonnes pour desservir en secours les jeux olympiques. Et nous, la population du fenua aihere, nous sommes fermement opposés à ces pilonnes. Pendant des années, nous avons fait le maximum pour que le fenua aihere reste intacte”, continue Annick Paofai, profondément attachée à sa terre. “On ne touche pas au fenua aihere, on le laisse tel qu’il est. […], donc pas de pollution visuelle ni de pollution avec vos ondes”.

infos coronavirus