ISPF : une infographie pour comprendre « les inégalités femmes-hommes » en Polynésie

Publié le

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, ce mercredi, l’Institut de la Statistique de Polynésie française (ISPF) a publié une infographie portant sur les « chiffres clé en matière d’inégalités de genre » au Fenua. Il en ressort notamment que les femmes sont « globalement plus diplômées que les hommes » mais qu’elles sont « généralement moins bien rémunérées ».

Publié le 08/03/2023 à 11:27 - Mise à jour le 08/03/2023 à 16:05

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, ce mercredi, l’Institut de la Statistique de Polynésie française (ISPF) a publié une infographie portant sur les « chiffres clé en matière d’inégalités de genre » au Fenua. Il en ressort notamment que les femmes sont « globalement plus diplômées que les hommes » mais qu’elles sont « généralement moins bien rémunérées ».

Parmi les enseignements de cette infographie, le fait que les femmes représentent 65% des étudiants de l’Université de Polynésie à la rentrée 2022/2023. Elles sont également majoritaires en Licence (65%), en Master (74%) mais ne représentent que 49% des étudiants de doctorats.

Au Fenua, les femmes sont en outre plus diplômées que les hommes. « 73% d’entre elles ont au moins un diplôme, contre 66% des hommes » et 15% disposent d’un diplôme post-bac, contre 13% des hommes. Pourtant, les femmes « sont généralement moins bien rémunérées » que la gent masculine. « Pour un diplôme de l’enseignement supérieur, l’écart de salaire est de 18,5% en 2022 », note l’ISPF.

Leur taux d’emploi est également « inferieur de 12,9 points à celui des hommes ». Mais elles représentent 42,8% des cadres et sont à l’origine de 43% des créations d’entreprise.

– PUBLICITE –

L’ISPF s’intéresse également à leur représentation en politique. Ainsi, les femmes sont majoritaires à l’Assemblée de Polynésie (53% des représentants) et la parité est « quasiment atteinte parmi les élus des conseils municipaux ». Elles ne représentent, en revanche, que 13% des maires et 22% des ministres.

Enfin, au niveau de l’espérance de vie, celle des femmes est supérieure de 4,8 années à celle des hommes et atteint 76,3 ans.

Dernières news