samedi 24 octobre 2020
A VOIR

|

Investissement communal : un bilan 2019 globalement positif

Publié le

Publié le 18/06/2019 à 11:49 - Mise à jour le 18/06/2019 à 11:49
Lecture 2 minutes

Présente dans l’ensemble des Outre-mer, l’Agence Française de Développement (AFD) finance et accompagne des projets à fort impact social et environnemental. Elle appuie le secteur public local ainsi que le Pays, les établissements publics et de nombreuses entreprises. Chaque année, l’AFD fait le point sur les tendances des finances communales polynésiennes. Pour son édition 2019, elle a analysé les comptes consolidés des communes de Polynésie française sur 2014-2017. Une période au cours de laquelle les finances locales ont fortement évolué.

« Les tendances sont plutôt positives puisque les communes ont globalement des marches de manœuvre qui sont plutôt améliorées, et une dynamique d’investissement qui est également en croissance. Autant d’éléments qui sont positifs pour la dynamique communale » explique Sévane Marchand, responsable du pôle secteur public à l’AFD.

En 2017, l’AFD a fait état de 2,8 milliards de Fcfp d’épargne réalisés par les 48 communes de Polynésie. Un montant record qui a permis d’améliorer l’équilibre des sources de financement d’investissement : « D’une manière générale, les communes ont plutôt fait preuve d’un effort de gestion. Elles ont contenu leurs dépenses de fonctionnement avec une approche qui est un peu plus modérée dans ces dépenses. Et d’un autre côté, elles ont fait un effort pour optimiser leurs recettes » poursuit Sévane Marchand.

Avec des taux d’intérêts très bas voire parfois nuls, les communes ont aussi eu recours à l’emprunt de manière plus prononcée : de 600 millions de Fcfp en 2016, elles sont passées à plus de 1,2 milliard de Fcfp en 2017. L’emprunt finance 15% des dépenses d’investissement de l’exercice. « C’est important pour les communes d’optimiser au maximum leur capacité d’investissement en utilisant bien les subventions, en dégageant de l’épargne au maximum, en empruntant quand c’est judicieux… Cela doit permettre d’améliorer les capacités des communes pour investir au service des populations » précise Sévane Marchand.

Enfin, au volet environnemental, l’AFD a constaté un effort global de gestion en termes de dépenses énergétiques. « Chaque commune peut, à son niveau, faire des choix de gestion, des choix d’investissement, qui peuvent permettre des économies d’énergie, et surtout, leur permettre des économies dans leurs dépenses énergétiques. (…) De nombreuses communes sont investies et mettent en place tout un tas d’actions qui vont d’investissements dans les énergies renouvelables aux pratiques quotidiennes des communes » ajoute Sévane.
 

Rédaction web avec Sophie Guébel

Télécharger le bilan 2019 :

infos coronavirus