mardi 20 avril 2021
A VOIR

|

Interdiction des crèmes solaires non bio : pas une priorité pour le CESC

Publié le

Publié le 25/03/2019 à 11:06 - Mise à jour le 25/03/2019 à 11:06
Lecture < 1 min.

Le gouvernement souhaite interdire l’utilisation des crèmes solaires nocives pour les coraux. Dans la même mouvance, le parti indépendantiste a déposé une proposition de loi visant à interdire les composants nocifs;

Le CESC a examiné la proposition de loi du Pays portant interdiction des produits de protection solaire contenant de l’oxybenzone ou de l’octinoxate. « La protection des récifs coralliens, tant pour notre Pays que dans le monde entier, est un objectif vital qui doit être défendu et poursuivi », souligne l’institution. 
 
Cependant, la mesure est jugée insuffisante pour préserver les coraux. La proposition est « incomplète » de l’avis du CESC. « En outre, d’autres problématiques environnementales doivent être traitées prioritairement, telles que les décharges sauvages, l’absence de systèmes d’assainissement collectif, les évacuations de boues dans les rivières se déversant dans les lagons et l’océan ou le recyclage des plastiques qui méritent une attention et des actions urgentes et spécifiques », estime le Conseil. « Les remblais notamment sur le littoral et le récif frangeant, les extractions de soupe de corail et le changement climatique global (montée du niveau des eaux, augmentation de la température, risque accru de cyclones) pèsent également dans la dégradation de notre milieu marin et la disparition de notre biodiversité. »
 
Le CESC recommande aux autorités de compléter la réglementation actuelle et de prioriser les actions à mettre en œuvre pour la préservation de notre environnement.

L’avis a été voté à l’unanimité à 39 voix « pour ». 

Rédaction web 

infos coronavirus