dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Intercontinental Moorea : la grève se poursuit, les Miss arrivent dans l’hôtel

Publié le

La grève en soutien aux 4 ex-salariés de l'hôtel Intercontinental Moorea a démarré. Un mouvement qui n'a pas empêché l'arrivée des candidates au concours Miss France qui doivent séjourner dans l'établissement.

Publié le 22/11/2019 à 16:36 - Mise à jour le 23/11/2019 à 9:07
Lecture 2 minutes

La grève en soutien aux 4 ex-salariés de l'hôtel Intercontinental Moorea a démarré. Un mouvement qui n'a pas empêché l'arrivée des candidates au concours Miss France qui doivent séjourner dans l'établissement.

Ce jeudi marquait le premier jour de grève à l’intercontinental Moorea. Près d’une centaine de grévistes étaient mobilisés. Le mouvement ne faiblit pas. Objectif pour le syndicat O oe To oe Rima : pousser la direction à réintégrer les 4 salariés licenciés suite à une plainte pour viol finalement classée sans suite.

Aucune négociation n’est pour l’instant prévue entre la direction et le syndicat o oe to oe rima. L’intersyndicale CSTP-FO CSIP et Otahi a déposé un préavis de grève dans tous les hôtels du groupe, ce vendredi à midi avec des points de revendication supplémentaires, en vue d’une grève générale en soutien. Ce préavis sera effectif jeudi 28 novembre prochain. 

Cette grève intervient au moment où les candidates au concours Miss France sont en Polynésie pour leur préparation. Les Miss régionales sont arrivées à l’hôtel ce jeudi pour y séjourner durant leur passage à Moorea.

infos coronavirus