lundi 21 septembre 2020
A VOIR

|

Incendie à Mamao : que vont devenir les sinistrés ?

Publié le

Retour sur l’incendie qui a ravagé trois habitations dont une partiellement lundi dans le quartier de Mamao : 25 personnes ont été sinistrées. L’une des familles, moins touchée par le feu, a commencé le nettoyage de sa maison tôt ce mardi matin. Les deux autres ont été hébergées en attendant une solution. Mais la situation du relogement pose un problème.

Publié le 09/06/2020 à 15:40 - Mise à jour le 09/06/2020 à 16:23
Lecture 2 minutes

Retour sur l’incendie qui a ravagé trois habitations dont une partiellement lundi dans le quartier de Mamao : 25 personnes ont été sinistrées. L’une des familles, moins touchée par le feu, a commencé le nettoyage de sa maison tôt ce mardi matin. Les deux autres ont été hébergées en attendant une solution. Mais la situation du relogement pose un problème.

C’est tout ce qui reste de l’incendie qui s’est déclaré lundi quartier Apahere à Mamao : de la tôle, des débris, un tas de ferraille… en cours d’enlèvement par la mairie.

Sur les trois maisons, celle de papa Paul a résisté. Grâce à un mur de béton, le bas de sa maison a été épargné. L’étage, en revanche, a été dévasté par les flammes : « Ce sont les mootua.On va nettoyer (…) Les couvertures, les matelas, le lit, on n’a pas… »

Lire aussi : Incendie à Mamao : 3 maisons brûlées

Des objets mais aussi des souvenirs partis en fumée… ce matin, tous les membres de la famille sont venus prêter main forte pour récupérer ce qui peut l’être : « je suis venu pour aider à enlever ce qu’il faut enlever, nettoyer (…) Mon papa est toujours positif dans tout ce qui se passe », nous dit Jean Paul Tepuhiarii le fils de Papa Paul.
Marguerite Terooatea, la belle-fille, sinistrée nous confie : « On finissait de construire notre maison sur Pamatai. On avait les 3 quarts de nos affaires ici (…) Du coup on a tout perdu : les photos, les papiers, les diplômes… Toute la scolarité, tous les dossiers des enfants, tout. On n’a plus rien. Du coup j’essaie de faire le tri au mieux pour récupérer ce qu’on peut. Pour avoir encore quelques petites choses à la maison »

La famille ne baisse pas les bras et compte rénover l’étage. Reste le problème du relogement pour les deux familles voisines qui ont tout perdu.

À la mairie de Papeete, on se penche sur des solutions depuis lundi. Les terrains sinistrés sont en indivision, ce qui pose problème pour la reconstruction, explique Rémy Brillant directeur des services généraux de la commune : « Si la solution est de reconstruire sur place, il va falloir qu’on regarde s’ils ont des droits et des droits solides pour pouvoir redisposer du terrain et d’une maison construite au moyen des aides fournies par le territoire. (…) C’est toute la difficulté sur ce site de Mamao (…) où les terres n’ont pas été partagées, où les droits ne sont pas complètement avérés et lorsqu’il y a des sinistres c’est là où se pose vraiment la question puisque pour pouvoir construire sur un terrain il faut qu’on justifie de la propriété (…) On a déjà des gens qui se sont manifestés pour nous rappeler qu’ils ont aussi des droits sur ces terrains. Ça va être la difficulté. »

En attendant, les deux familles sinistrées ont été hébergées provisoirement. Si aucune solution pérenne n’est trouvée, elles devraient être relogées dans un parc locatif de l’OPH.

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV