dimanche 20 juin 2021
A VOIR

|

Ils manifestent contre le dynamitage de la falaise à Tautira

Publié le

Plus d’une centaine de convives de plusieurs associations culturelles de Tahiti a entamé une marche de protestation à Tautira, samedi matin. Le but : contester les travaux de sécurisation de la route et surtout, la destruction de ce qu'ils considèrent comme un patrimoine matériel et immatériel, les trois ponts de rocher.

Publié le 23/05/2021 à 10:16 - Mise à jour le 23/05/2021 à 10:18
Lecture < 1 min.

Plus d’une centaine de convives de plusieurs associations culturelles de Tahiti a entamé une marche de protestation à Tautira, samedi matin. Le but : contester les travaux de sécurisation de la route et surtout, la destruction de ce qu'ils considèrent comme un patrimoine matériel et immatériel, les trois ponts de rocher.

Ils veulent se faire entendre des habitants de Tautira. Et quel autre moyen que celui de marcher dans ce village. Pour réaffirmer leur opposition aux travaux de dynamitage de la falaise Tahua Reva, près d’une centaine de membres des associations culturelles et de protection de l’environnement se sont dirigés vers les trois ponts de rocher.

« C’est juste pour dire au gouvernement que nous, nous ne sommes pas pour le dynamitage de cette montagne-là », s’insurge Justin Deane, habitant de Tautira.

Ce samedi pourtant, 13 personnes ont été assignées par voie d’huissier. Le Pays a déposé un référé. « Ce matin, on vient de nous soumettre les documents et nous nous sommes préparés aussi à cette éventualité. On a pris un avocat pour nous représenter devant la loi », a rajouté Justin Deane.

L’association Fatutira tentent coute que coute de protéger la montagne du grand Guerrier Honoura. Ils ont envoyé cette semaine un courrier demandant au Pays de classer le mont Tahua Reva patrimoine matériel et immatériel du fenua.

infos coronavirus