dimanche 11 avril 2021
A VOIR

|

Ile isolée : l’hôpital de Taiohae manque de personnel

Publié le

Publié le 24/11/2015 à 15:19 - Mise à jour le 24/11/2015 à 15:19
Lecture 2 minutes

Patrick Howell, le ministre de la Santé est revenu sur la situation de l’hôpital de Taioahe et il explique : « nous cherchions déjà depuis un certain temps des candidats qui voulaient bien monter sur Taiohae… En début de semaine, nous avions identifié une sage-femme et une infirmière qui pourraient monter sur Taiohae et elles seront donc là-bas en fin de semaine. En ce qui concerne les médecins, nous avons déjà des médecins sur place. Il nous en manque un que nous sommes toujours en train de chercher. Parce qu’il n’est pas facile de trouver des professionnels de la santé qui veulent bien travailler en milieu isolé. Comme ce qui se passe sur Taiohae. »

Selon le ministre, ce genre de problème n’est pas nouveau. Un schéma d’organisation sanitaire sur les 5 prochaines années devrait permettre de faire évoluer les choses. Il indique aussi que : « je sais, que si je suis dans une île isolée par rapport à la zone urbaine de Tahiti, que je ne pourrais pas avoir les mêmes facilités que sur l’île de Tahiti. Nécessairement dans toute collectivité quels que soient les moyens, ils sont mis dans les zones urbaines. Mais nous faisons au mieux pour répondre aux besoins des zones isolées. »
 

Rédaction web (Interview de Laure Philiber)

Interview de Patrick Howell, le ministre de la Santé

Les autres sujets abordés en Conseil des ministres :

– Contrat de projets : soutien financier aux communes
– Smart Tahiti Networks opérateur de service d’accès à Internet
– Prix des hydrocarbures : baisse au 1er décembre
– Soutien à la CCISM pour l’aide au développement des entreprises à l’international
– Dispositif « Prêt de développement Polynésie française »
– Evolution des conditions d’admission au RSPF
– Journée internationale des personnes handicapées
– Subvention chorales du cœur
– Etats généraux de l’Education
– 10e édition du Festival des arts des îles Marquises

infos coronavirus