vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

“Il y a de la peur en moi” témoigne un Polynésien à Nice

Publié le

Publié le 16/07/2016 à 10:01 - Mise à jour le 16/07/2016 à 10:01
Lecture 2 minutes

Vendredi 15 juillet, sur la Promenade des Anglais, des hommes, des femmes, des familles se baladent. Malgré le soleil, une ambiance triste. Une tristesse qui se lit sur leur visage. Parmi eux, des Polynésiens. Teraitahi et Ruben ont près de la vingtaine. Ils étaient tous deux sur la promenade au moment du drame. Au lendemain de l’attentat  du 14 juillet, une équipe de Tahiti Nui Télévision les rencontre. ” Il y a toujours de la peur en moi, partout où je vais, quand je regarde les gens, on ne les connait pas, et puis il y a des gens qui ont des pensées assez négatives”, confie Ruben Oliny. Son ami, Teraitahi Hanere a vécu lui aussi la tragédie. Il en ressort moins traumatisé mais témoigne la voix un peu tremblante encore : “j’étais venu ici pour passer de bonnes vacances, sauf qu’il y a eu cet attentat. Mes parents m’ont toujours dit de faire attention à moi et c’est ce que je fais.”
 
Vendredi dernier, première journée du deuil national de 3 jours, décrété par le président François Hollande, Emmanuel Tevenino actuellement à Nice témoigne lui aussi : “tu sens qu’il y a de la peine, qu’il y a de la douleur, les gens sont touchés, la France entière et c’est vrai que moi aussi je suis touché mais on va essayer de vivre la vie quotidienne qu’on a.”
 
Comme ce Marquisien, les Niçois et toutes les personnes présentes dans cette ville du Sud-Est de la France au moment de l’attentat tentent de se remettre de ce drame. Une tragédie qui a fait 84 morts.
 

Rédaction Web avec Éric Dupuy

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.