lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Il quitte Tahiti pour travailler dans la restauration… à Québec

Publié le

Des emplois plus accessibles, une meilleure rémunération : Rémy Ruaroo a effectué un changement radical dans sa vie. Ce Tahitien a décidé d'aller travailler au Canada, à Québec.

Publié le 21/07/2019 à 13:30 - Mise à jour le 03/02/2020 à 13:41
Lecture < 1 min.

Des emplois plus accessibles, une meilleure rémunération : Rémy Ruaroo a effectué un changement radical dans sa vie. Ce Tahitien a décidé d'aller travailler au Canada, à Québec.

La semaine dernière, un média de Québec expliquait que de plus en plus de restaurants parrainent des cuisiniers internationaux dans leurs démarches d’immigration. Une solution pour combler le manque de main-d’oeuvre et une opportunité que Rémy Ruaroo a saisi.

« C’est une destination qui m’a toujours fait rêver car c’est carrément l’opposé de chez nous », explique Rémy interrogé par TNTV. Depuis juin, il a intégré l’équipe d’un petit restaurant français à Québec après avoir passé 13 ans à travailler sur un bateau de croisière aux Marquises. C’est via un groupe Facebook que Rémy a trouvé cet emploi, de l’autre côté de la planète.

Le changement est radical. Le Tahitien explique que son île lui manque même si à Québec, la vie est « moins chère ». « Ici il y a tout ce qu’il faut et pour pas trop cher, moins cher qu’à Tahiti. »

La restauration, Rémy a ça dans le sang. « Je vous avoue qu’au début comme ma famille est dans la restauration, je ne voulais pas faire de la restauration. Mais voila c’est dans le sang et ça me va. J’adore faire de bons petits plats. » 

De plus en plus de Polynésiens choisissent de partir pour le Canada. Nombreux sont ceux qui y vont pour les études, et certains restent y vivre. Pourtant à Québec, province du Canada, Rémy n’a pas encore trouvé de communauté tahitienne de laquelle se rapprocher. Il comprend néanmoins ce qui attire ses compatriotes : « la facilité et la stabilité de l’emploi et une rémunération assez conséquente par rapport à chez nous. »

infos coronavirus