samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Huit personnes en situation de handicap sur la voie de l’insertion professionnelle

Publié le

Huit personnes en situation de handicap ont reçu jeudi leur attestation de fin de formation de Préparation à l'insertion et à l'orientation professionnelle (PIOP). Si deux stagiaires ont pu obtenir un emploi, les autres bénéficient d'un stage d'insertion avec promesse d'embauche.

Publié le 10/07/2020 à 10:17 - Mise à jour le 10/07/2020 à 10:25
Lecture < 1 min.

Huit personnes en situation de handicap ont reçu jeudi leur attestation de fin de formation de Préparation à l'insertion et à l'orientation professionnelle (PIOP). Si deux stagiaires ont pu obtenir un emploi, les autres bénéficient d'un stage d'insertion avec promesse d'embauche.

Après plus de 6 mois de travail, huit stagiaires bénéficiaires de la formation PIOP, Préparation à l’insertion et à l’orientation professionnelle, ont reçu jeudi leurs attestions de fin de formation en présence de la ministre de la Famille et des Solidarités, Isabelle Sachet, et des représentants du Sefi, organisme qui s’est chargé d’accompagner ces personnes reconnues « travailleur handicapé ».

« Aujourd’hui je suis très fière, a confié Henriette Kamia, la présidente de la Fédération Te Niu o te Huma. Je peux féliciter autant les stagiaires que les encadrants. Il y a eu un travail formidable qui a été fait et nous terminons cette formation par des embauches. Une a un CDD, un autre c’est en préparation, et pour tout le reste, on a trouvé des stages d’insertion dans des entreprises avec promesse d’embauche. »

Au cours des 445 heures de formation dispensées, les stagiaires ont pu apprendre à mieux se connaître, à acquérir et consolider un socle de connaissances et compétences et se préparer aux démarches administratives pour la recherche d’un emploi ou encore un stage en entreprise. Ils ont également pu avoir un aperçu de la vie en entreprise pendant 6 semaines de stage.

infos coronavirus

Toussaint 2020 : les cimetières sous surveillance

Pour ne pas que les cimetières deviennent les prochains foyers de l’épidémie, ils seront placés sous surveillance. Pour la célébration de la Toussaint ce week-end, le port du masque et le respect des gestes barrières sont demandés à toutes les familles.

À partir du 2 novembre, tous les cours se feront à distance à l’UPF

En raison de la crise sanitaire liée à Tahiti et du nombre croissant de cas positifs à l’UPF, de nouvelles dispositions relatives aux enseignements sont mises en place à partir de lundi 2 novembre 2020.