vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Huahine élit ses premiers mini Miss et Mister

Publié le

Publié le 20/03/2019 à 14:49 - Mise à jour le 20/03/2019 à 14:49
Lecture 2 minutes

“Pour son passage, on a utilisé des opuhi roses, des araignées, des fara et des fougères. Cela prend un petit peu de temps quand même, mais on le fait avec plaisir pour les enfants” nous dit Cathy Vongue, une chaperonne. À quelques minutes de monter sur scène, dans les coulisses, les dernières retouches étaient apportées au costume avant le coup d’envoi. Les participants ont ouvert les festivités en tenue traditionnelle. Et pour séduire le jury, ils n’avaient pas lésiné sur les moyens.

Tour à tour, les 26 candidats ont dévoilé leur prestation sous les encouragements du public, en tenue végétale, en tenue de sport puis en tenue de soirée sur le thème “Le monde merveilleux de Disney”. Pas facile pour le jury de trancher, d’autant que les participants se sont magnifiquement illustrés. “Ils sont tellement mignons, ils se sont vraiment investis. Ils ont fait plein de choses. Et ils ont aussi fait de leur mieux pour leur papa et leur maman. C’est presque plus difficile de noter des enfants que des adultes, en fait” déclare Brigitte Hacheche, présidente du jury.

“C’était vraiment super parce que je voyais que les enfants jouaient bien le jeu. Il y en avait quelques-uns qui se démarquaient par rapport aux autres” ajoute Diana Deane, membre du jury.

La soirée était riche en émotions et en fous rires également, avec les prestations de deux artistes du fenua. Objectif atteint pour le comité organisateur : la soirée a déplacé plus de 500 spectateurs.

“Cela fait chaud au cœur. Surtout que c’était un challenge aussi pour nous de faire un événement comme celui-ci en si peu de temps, et avec des enfants. (…) Je vois que les enfants s’intéressent beaucoup à ce genre d’actions”  conclue Moehau Colombani, organisateur de l’événement.

 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV