jeudi 22 avril 2021
A VOIR

|

Hotuarea, source de nuisances

Publié le

Publié le 22/11/2016 à 14:36 - Mise à jour le 22/11/2016 à 14:36
Lecture < 1 min.

A première vue, tout semble normal dans ce petit îlot de quiétude où enfants et parents viennent se détendre les pieds dans l’eau. Mais les apparences sont trompeuses. Car selon ces riverains, la source de Hotuarea présente un autre visage le week-end.

« L’alcool, le paka, les détritus, on en peut plus », explique Yannick Tevaearai, président de l’association Hotuarea Nui, « On demande au Pays et à l’Etat de  faire quelque chose. Nous voulons fermer l’accès à l’esplanade de Hotuarea. Car c’est devenu, comme le disent les jeunes: l’endroit. » Argumentant, « A Papeete, les jeunes se rassemblaient à Fare Ute. Maintenant c’est devenu une zone réglementée. On veut la même chose pour Hotuarea ».

Selon Yannick Tevaearai, c’est devenu un enfer pour les habitants du quartier. « Les riverains ont peur. Les jeunes ont commencé à agresser nos jeunes filles. Les enfants n’osent plus  venir se baigner ».

Et ce n’est pas le seul problème rencontré par les habitants de cette petite servitude de Faa’a. Les nuisances sonores provoqués par les attroupements de jeunes et les beuveries sur l’esplanade de Hotuarea sont  fréquents. Pour trouver le sommeil, certains riverains prennent des somnifères.

Plus inquiétant, les habitants sont livrés à eux même car les policiers municipaux n’interviennent plus pour calmer la situation.  Alors faire une zone de réglementée de l’esplanade résoudra surement le problème, mais il faut agir vite. Avant que la situation ne s’envenime.
 

Rédaction Web avec Brandy Tevero

infos coronavirus