samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Hospitalisation à domicile : le Pays devra réexaminer la demande de l’Apair

Publié le

Publié le 29/10/2018 à 8:32 - Mise à jour le 29/10/2018 à 8:32
Lecture < 1 min.

En décembre dernier, la commission d’organisation sanitaire s’est positionnée sur le projet d’hospitalisation à domicile (HAD). L’HAD permettrait d’améliorer la prise en charge des patients.
Deux candidats avaient été retenus : l’Apair (Association polynésienne d’aide aux insuffisants respiratoires) et de la SAS Isis Polynésie. 

L’Apair sollicitait 24 places d’hospitalisation à domicile. Un arrêté du 27 décembre dernier lui en a accordé seulement la moitié soit 12 places. Le Pays mettait en avant que « la concurrence entre les opérateurs de soins favorise une diminution des coûts et encourage la performance et la qualité des réseaux de soins ».

Ce mardi le tribunal administratif vient d’annuler cet arrêté. Le Pays devra réexaminer la demande de l’Apair et prendre une nouvelle décision dans un délai de 2 mois. 

Rédaction web 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu