mercredi 29 juin 2022
A VOIR

|

Communiqué

Honneurs militaires au retour de deux soldats polynésiens de la Première Guerre mondiale

Publié le

Samedi 25 juin, les honneurs militaires ont été rendus à deux enfants du fenua, 105 ans après leur décès. La terre du cimetière qui a porté leur dépouille est inhumée au Mausolée de l’Union Nationale des Combattants au cimetière de l’Uranie.

Publié le 25/06/2022 à 9:00 - Mise à jour le 27/06/2022 à 9:08
Lecture 2 minutes

Samedi 25 juin, les honneurs militaires ont été rendus à deux enfants du fenua, 105 ans après leur décès. La terre du cimetière qui a porté leur dépouille est inhumée au Mausolée de l’Union Nationale des Combattants au cimetière de l’Uranie.

Maroura a Maurirere et Tiavairau a Teamo ont été reconnus « Morts pour la France » en 2016 suite à leur engagement en tant que soldat de la République française lors de la première Guerre Mondiale.

Ces deux « poilus » polynésiens décédés de maladie en Australie en 1917 lors de leur déploiement vers les tranchées de France, étaient inhumés au Rockwood Catholic Cemetery de Sydney.

“Ce sont des camarades qui ont donné leur vie pour notre pays. C’est un moment d’émotion très fort, pour civils comme pour militaires. Nos camarades ont porté l’uniforme, mais ils avaient une vie dans le civil et n’étaient pas militaires professionnels.”

Contre-amiral Jean-Mathieu Rey, commandant supérieur des forces armées en Polynésie française
(Crédit photo : Forces armées en Polynésie française)

Cet hommage est rendu possible grâce à l’action commune du Souvenir Français, de l’Office Nationale des Combattants, des Forces armées du Pacifique, en Polynésie française et en Nouvelle Calédonie, de l’association de l’Union Nationale des Combattants en partenariat avec le Haut-commissariat de la République en Polynésie française. Un travail de plus de 8 ans a été nécessaire pour identifier leurs familles et ainsi permettre ce retour au fenua de la terre qui a porté leur dépouille. 

“C’est beaucoup d’émotions. Ils ont fait le travail en tant que militaires, et aujourd’hui on les ramène chez eux, dans leur pays natal. Je remercie tous ceux qui ont travaillé pour ramener les corps de ces deux héros à Tahiti.”

Gilbert Maufene, descendant de Tiavairau a Teamo  
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les honneurs funèbres militaires leur ont été rendus à l’occasion d’une cérémonie militaire en présence des familles, des autorités civiles et militaires, des anciens combattants ainsi que des élèves de collèges et lycées de Tahiti.

infos coronavirus