mardi 26 mai 2020
A VOIR

|

Hélicoptère affrété par un couple : la colère du maire de Uturoa

Publié le

Le maire Sylviane Terooatea est en colère après avoir appris via Facebook qu’un hélicoptère affrété par un couple ait atterri hier après-midi à Raiatea et ce, avec l’autorisation de l’État et du Pays, alors qu'elle n'était donc pas au courant.

Publié le 01/04/2020 à 8:49 - Mise à jour le 01/04/2020 à 11:50
Lecture 2 minutes

Le maire Sylviane Terooatea est en colère après avoir appris via Facebook qu’un hélicoptère affrété par un couple ait atterri hier après-midi à Raiatea et ce, avec l’autorisation de l’État et du Pays, alors qu'elle n'était donc pas au courant.

Un manque de respect selon le premier magistrat de Uturoa à Raiatea. Ce déplacement vient compromettre toute la procédure du confinement mis en place sur l’île. « C’est Facebook qui m’apprend qu’un hélicoptère est arrivé en transportant deux personnes de Papeete, pour venir rendre visite à l’hôpital à leur grand-mère ou leur maman, alors que les visites sont interdites. L’hôpital interdit toutes les visites. Même les mamans qui ont mis au monde des bébés, les papas ne peuvent même pas venir rendre visite. Et aujourd’hui, les deux de Papeete ont été escortés pour venir rendre visite à leur maman. Je peux le comprendre, mais attendez, on a mis en mars depuis le 10 mars, depuis le 1er cas confirmé dans notre Pays, tout un dispositif pour protéger notre population » nous explique Sylviane Terooatea.

« On se moque carrément de nous. Le travail qu’on a mis en place est bafoué. On est obligé de revenir à zéro, de revoir tout le dispositif. On est obligé de revoir toute la procédure. Je ne suis vraiment pas d’accord du tout, parce que je n’ai pas été informée. Donc c’est avec la complicité de l’État et du Pays. Aujourd’hui, même en tant que tavana, je n’ai pas été informée, rien du tout. Mais c’est moi qui vais subir » s’insurge le maire de Uturoa.

La rédaction de TNTV a contacté les autorités du Pays et à l’Etat sur ce sujet.

« Aucune faveur » accordée

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le haut-commissariat explique qu’ « aucune faveur n’a été accordée, seul le droit a été appliqué, en toute humanité. » Il souligne aussi que « toutes les précautions sanitaires ont été prises pour que ce type de déplacement, exceptionnel, s’effectue en toute sécurité d’un point de vue sanitaire mais également en matière d’ordre public. » 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

La Nouvelle-Zélande évoque la semaine de quatre jours pour...

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a évoqué mercredi la possibilité pour les salariés de bénéficier de jours fériés supplémentaires et d'une semaine de travail de quatre jours afin de relancer l'économie durement frappée par sept semaines de confinement.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV