mercredi 3 juin 2020
A VOIR

|

Hawaiki Nui Va’a : une réglementation spécifique de navigation durant la course

Publié le

Le conseil des ministres a publié ce mercredi la réglementation de navigation maritime à respecter par les bateaux qui souhaitent suivre la course de la Hawaiki Nui Va'a, du 30 octobre au 1er novembre prochain aux îles Sous-le-Vent.

Publié le 16/10/2019 à 15:45 - Mise à jour le 27/01/2020 à 10:43
Lecture 2 minutes

Le conseil des ministres a publié ce mercredi la réglementation de navigation maritime à respecter par les bateaux qui souhaitent suivre la course de la Hawaiki Nui Va'a, du 30 octobre au 1er novembre prochain aux îles Sous-le-Vent.

La 28e édition de la course de pirogues en haute mer Hawaiki Nui Va’a – seniors et vétérans hommes par équipage de 6 rameurs – se déroulera aux îles Sous-le-Vent du 30 octobre au 1er novembre prochains, suivant les trajets traditionnels suivants :

Etape Trajet Distance
1 Huahine – Raiatea 44,5 km
2 Raiatea – Tahaa 26 km
3 Tahaa – Bora Bora 58,2 km

Parallèlement, la course des seniors et vérétans dames « Va’ahine » et des juniors hommes « Taurea » se déroulera le 31 octobre avec des départs depuis la plage Puanoa, dans la commune de Taputapuatea, puis sortie par la passe Iriru, entrée dans le lagon par la passe Teavapiti et arrivée à Uturoa. Il faut également noter la participation des ParaVa’a (élite et amateur) dont le parcours se fera uniquement dans le lagon, pour un départ de la plage de Puanoa et une arrivée à Uturoa.

Le conseil des ministres a adopté pour cette course des mesures de réglementation de la navigation maritime afin de prévenir et réduire les risques de collision entre les différents navires accompagnateurs et suiveurs, en évitant des concentrations trop importantes, et afin de protéger les compétiteurs, notamment lors des franchissements de passes ou des passages étroits du lagon.

A cet effet, des zones de circulation réservées aux pirogues en lice et aux moyens nautiques des organisateurs sont créées. Ce dispositif réglementaire définit de manière précise les mesures d’interdictions temporaires de navigation, à des jours et heures fixés, à tous navires autres que ceux participant à la course ou à la surveillance des équipages. Ces mesures d’interdiction s’appliquent sur des zones maritimes déterminées des îles concernées. Ces zones sont soumises au contrôle des autorités compétentes en matière de police.

L’organisateur de la manifestation nautique se doit de mettre en place une organisation permettant de garantir la mise en œuvre d’un dispositif de sécurité performant sur le plan d’eau. Une large diffusion et une importante publicité sont prévues avec le comité organisateur Hawaiki Nui Va’a 2019, notamment auprès des communes concernées, des services de l’Etat, des brigades de gendarmeries des îles, de la gendarmerie maritime mais aussi des partenaires privés et des organismes de presse.

Cette démarche s’accompagne d’une action de sensibilisation et de prévention par la transmission de flyers d’information, rédigés en langue française et en reo tahiti, sur des consignes de sécurité pour une bonne navigation et les règles d’emploi des drones aériens.

Les autres sujets au conseil des ministres

– Réglementations des annonces judiciaires et légales en Polynésie française
– Le 4e collectif budgétaire approuvé par le Conseil des ministres
– Soutien aux PME : 4 projets d’investissement d’entreprises soutenus par le Pays
– Stabilité de l’indice des prix à la consommation au mois de septembre
– Mise à jour du Code des douanes
– Participation de la Polynésie française au capital de la société désignée en tant que concessionnaire de l’aéroport de Tahiti-Faa’a
– Festival des arts des îles Marquises : réglementation du mouillage des navires dans les baies de Hakahau et de Hakahetau en décembre à Ua Pou
– Point d’avancement sur le programme de rénovation urbaine (PRU)
– Projet de loi du Pays sur le pilotage maritime
– Subvention d’’investissement en faveur du Comité polynésien des Maisons Familiales Rurales
– EGAT: nouvelle grille tarifaire « Team Building Golf »
– Projet de loi du Pays portant diverses modifications du code du travail
– Montée en compétences des agents de la fonction publique de la Polynésie française dans le domaine du bâtiment et des travaux publics
– Organisation de la 5e édition du « Himene Taurua »
– 18e  édition du Salon des îles Australes
– Culture et environnement : attribution de subventions à des associations

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV