jeudi 19 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Hausse mondiale du cours du baril de pétrole : le prix à la pompe inchangé en Polynésie

Publié le

COMMUNIQUE - Si la hausse du prix des carburants perdure au second trimestre, le Pays veut injecter près de 3 milliards de Fcfp pour supporter le surcoût.

Publié le 23/02/2022 à 17:46 - Mise à jour le 23/02/2022 à 17:46
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUE - Si la hausse du prix des carburants perdure au second trimestre, le Pays veut injecter près de 3 milliards de Fcfp pour supporter le surcoût.

Depuis le 1er janvier 2022, le cours du baril de pétrole a augmenté de 41% passant de 69,23 dollars US le baril à 97,59 dollars US le baril au 23 février 2022. Cette hausse expliquée par les tensions internationales se confirme pour le premier semestre 2022 avec notamment la montée en puissance de la crise en Ukraine qui impacte les cours mondiaux du baril.

Cet élément devrait normalement imposer naturellement un ajustement du prix du litre d’essence à la pompe de 10 Fcfp par litre et pour certains professionnels, de l’ordre de 20 Fcfp par litre en mars et en avril prochains. Le gazole délivré à EDT et aux îles n’est pas épargné par cette hausse. Le gaz est également sujet à des variations importantes avec +41,5% sur les 12 derniers mois.

Ce mercredi, le conseil des ministres a décidé de ne pas répercuter cette hausse internationale à la population polynésienne. Cette surcharge sera assurée par le budget du Pays. Si cette hausse se confirme au second semestre, l’effort supporté par le Pays représentera près de 3 milliards de FCFP. Un point d’étape sera fait au mois de juin 2022.

infos coronavirus