lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Haururu demande de commencer « un véritable travail sur le respect de la terre »

Publié le

Publié le 20/07/2014 à 13:25 - Mise à jour le 20/07/2014 à 13:25
Lecture < 1 min.

Près d’un mois après être entrées dans les eaux polynésiennes, les pirogues hawaïennes vont sortir du territoire par Maupiti. Un évènement rare compte-tenu de la dangerosité de la passe de Onoiau
Dans un communiqué, l’association de mise en valeur et de protection du patrimoine polynésien Haururu estime que « le bilan est positif pour Faafaite ». Mais Haururu veut attirer l’attention sur l’objectif premier de ce périple : le respect de la terre et le développement durable. Elle s’interroge : « Quel réseau d’associations, d’organismes, d’institutions favorables au thème sera mis en place ».
Hokule’a et Hikianalia seront à nouveau en Polynésie dans 3 ans. De la bouche même des leaders, d’autres va’a hawaïens les rejoindront.
Faafaite continuera d’accompagner les pirogues hawaïennes jusqu’à Raroto’a, poursuivant ainsi la sensibilisation de son jeune équipage tant dans les domaines de la navigation, l’environnement que de la culture. Puis dès le retour, une programmation de stages de préparation couplés à des rencontres et des échanges dans les îles sera élaborée et proposée au jeunes.
L’association Haururu veut maintenant que « commence un véritable travail autour du respect de la terre, de l’environnement et évidemment de l’homme ». Elle lance un appel à toutes les bonnes volontés motivées qui peuvent écrire à l’association ([email protected]).

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...