mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Halte à la prise de risques : carton plein pour la première session

Publié le

Publié le 26/01/2018 à 11:15 - Mise à jour le 26/01/2018 à 11:15
Lecture 2 minutes

« La route n’est pas une cour de récréation : il y a des règles ! » Les messages de la gendarmerie sont clairs. En ce samedi matin, les forces de l’ordre et leurs partenaires ont 156 jeunes âgés entre 17 et 25 ans face à eux. Ils sont venus assister à l’opération halte à la prise de risques (HPR). La formation a lieu au lycée hôtelier de Punaauia.

Commencée en 2005, HPR suscite beaucoup d’engouement. Cette année encore, les jeunes ont été nombreux à s’inscrire. Pour le capitaine Sylvain Vigneux, adjoint en charge de la sécurité routière, plusieurs raisons explique cette popularité :

« Les lots de nos partenaires attirent les jeunes : il y a des permis de conduire, des formations au code de la route, des casques et d’autres choses à gagner. Et puis, cette formation a aussi un impact pour faire venir les jeunes. »

Au cours de cette opération, gendarmerie, mais aussi direction des transports terrestres et auto-écoles distillent leurs messages. Un seul mot d’ordre : la prévention. Le capitaine reprend :

« Sur la route, il y a des règles. Nous leur disons qu’elles ne sont pas faites pour les embêter. Ces règles sont faites pour assurer leur sécurité mais aussi celles des autres. La route, c’est le partage. »

12 ans après la première édition, difficile de quantifier l’impact de cette population. Le capitaine Vigneux l’assume : les chiffres sont encore beaucoup trop élevés.

« Sur cinq ans, nous avons baissé en termes d’accident, en termes de blessés, en termes de tués mais cela reste insuffisant. »

Après une légère baisse du nombre de tués en 2014 et 2015, celui-ci est reparti à la hausse ces deux dernières années. 2017 compte 24 personnes décédées dans un accident de la route. Pour le début de l’année 2018, le bilan est dur : déjà trois morts.

HPR se veut être un moyen de sensibiliser les nouvelles générations au danger de la route : vitesse, fatigue et surtout, alcoolémie. Un fléau au fenua. L’alcool est souvent en cause dans les accidents. Le capitaine affirme :

« La prévention porte ses fruits, c’est du long-terme. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut évaluer dans les huit mois ou dans les six mois. L’opération que l’on mène finira par générer des réflexes chez les jeunes. Maintenant, il faut être patient… »

Rédaction web avec Thierry Teamo

Pratique
 

Le calendrier des sessions 2018 : le 10 février (à Moorea), 17 mars, 28 avril, 19 mai, 23 juin.
Des places sont encore disponibles pour les sessions de mai et juin
40467356
40 46 74 39

L’interview du capitaine Vigneux

 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV