samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Grogne contre le projet Paetou à Moorea

Publié le

À Moorea, la grogne de la population s’accentue contre le projet d’aménagement de trois lotissements à Teavaro et ce, malgré la réunion mercredi soir en présence du porteur de projet, Olivier Billaudet.

Publié le 09/08/2019 à 10:39 - Mise à jour le 09/08/2019 à 10:41
Lecture 3 minutes

À Moorea, la grogne de la population s’accentue contre le projet d’aménagement de trois lotissements à Teavaro et ce, malgré la réunion mercredi soir en présence du porteur de projet, Olivier Billaudet.

Le site choisi se trouvant dans une zone marécageuse, le porteur de projet n’a pas d’autre alternative que de remblayer une partie des 21 hectares du domaine, avec 65 000 m3 de terre. Un chiffre qui fait grincer des dents à Teavaro. Ajoutez à cela la question de l’assainissement, et il n’en fallait pas plus pour que la population monte au créneau.

« Avec ce projet de plusieurs lots, de plusieurs maisons… ce qui nous interpelle, c’est surtout cette pollution, qui ira vers la mer certainement. Et quand on parle de protection de l’environnement, on pense aussi aux poissons qui vivent dans le lagon. Que va-t-on pouvoir faire face à ça ? C’est tellement immense ce projet, et cela nous touche vraiment le cœur de voir des bâtiments à la place de ce si beau endroit » déplore Lucie Perreyre, membre du collectif Tiaì Fenua.

Dans son projet nommé Paetou, Olivier Billaudet a présenté trois lotissements : deux de 20 lots chacun destinés aux habitations et un autre de 10 lots destinés aux activités commerciales. « On est au stade de l’étude d’impact sur l’environnement qui est obligatoire, avec une enquête publique. Et d’un autre côté, en parallèle, j’ai déposé des permis de lotir pour ces trois lotissements » déclare le porteur de projet.

Si les réponses données par le porteur du projet n’ont pas convaincu, c’est surtout le manque d’information, de consultation et la découverte d’un tel projet dans les médias qui a agacé la population et le conseil municipal.

« La publication a été faite au 25 au soir, et j’ai reçu une convocation par rapport à la publication que le soir du 27 » explique Ronald Teariki, maire délégué de la commune associé de Teavaro.

À l’heure actuelle, Olivier Billaudet n’a pas encore acquis les 21 hectares de terrain d’une valeur de 799 millions de Fcfp. Un compromis de vente a cependant été signé. Mais tout reste possible…

« Je suis de Moorea et je pense que je suis à même de mener le projet jusqu’au bout. (…) Pour l’intérêt public, je suis prêt à donner le projet au Pays ou à la commune, et au besoin, qu’on travaille ensemble pour le bien de toute la population. Je ne souhaite pas que ce soit un privé qui prenne ce dossier en charge » admet Olivier Billaudet.

Il affirme également qu’il compte bien écouter les doléances des uns et des autres, et apporter des modifications à son projet si nécessaire. Une réunion est prévue la semaine prochaine avec les différentes associations et le conseil municipal. Pour lui, il n’est pas question de passer le projet en force.

REPORTAGENaea Bennett

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sénatoriales : Nuihau Laurey veut réorganiser les relations financières...

Nuihau Laurey est l'un des deux sénateurs sortants de l'élection qui se tiendra ce dimanche 27 septembre. Il souhaite proposer une nouvelle manière d'aborder les relations financières entre le Pays, l'Etat et les communes ; et apporter des aménagements au Code général des collectivités territoriales (CGCT).

Nucléaire : Nicole Sanquer demande un programme de recherche...

La députée de Polynésie Nicole Sanquer présente à partir de ce lundi à l’Assemblée nationale un amendement pour la création d’un programme prioritaire de recherche sur les anomalies génétiques qui pourraient avoir été provoquées par l’exposition à la radioactivité des essais nucléaires à Moruroa et Fagataufa.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV