jeudi 21 octobre 2021
A VOIR

|

Grippe : l’épidémie se poursuit

Publié le

Publié le 17/03/2019 à 16:41 - Mise à jour le 17/03/2019 à 16:41
Lecture 2 minutes

L’épidémie de grippe se poursuit. Selon le dernier bulletin du bureau de Veille sanitaire, le nombre de consultations pour syndromes grippaux est en augmentation entre le 25 février et le 10 mars par rapport à la quinzaine précédente : 214 cas (107 en semaine 9 et 107 en semaine 10) ont été déclarés par les médecins sentinelles. 86 prélèvements positifs de grippe ont été faits : 22 en semaine 9 et 64 en semaine 10. 
Deux sous types circules : A(H3N2) et A(H1N1). 46 cas de grippe confirmée ont été hospitalisés, dont 2 en réanimation et 10 en pédiatrie.

> Les recommandations

– Vacciner les personnes à risque contre la grippe : > 60 ans, carnets rouges, obèses, femmes enceintes
– Tenir les personnes fragiles à distance des personnes malades
– Dans les lieux publics, à proximité d’une personne visiblement malade, se détourner si elle tousse ou
éternue
– Tousser dans son coude ou en se couvrant la bouche avec un mouchoir
– Se moucher dans un mouchoir à usage unique, puis le jeter à la poubelle
– Se laver les mains fréquemment, notamment après avoir éternué ou s’être mouché, et après être
passé par des lieux très fréquentés (bus, salle d’attente…).

Concernant la dengue 2, la Polynésie est toujours en alerte de niveau 2 même si aucun nouveau cas n’a été détecté. L’alerte sera levée le 23 mars, ce qui ne doit pas empêcher la population de poursuivre l’élimination des gîtes à moustiques. 
La dengue de type 1 circule toujours à Tahiti, Huahine, Tubuai et Hiva Oa. 20 cas ont été confirmés. 

>>> Lire aussi : Vidéo – Méningite au collège de Teva I Uta: Marine Giard tient à rassurer les parents d’élèves

Enfin, un cas de méningite a été diagnostiqué au collège de Teva i Uta. L’annonce a été faite la semaine dernière. Le bureau de Veille sanitaire recommande à la population :
– de contrôler la pullulation des rongeurs (rats) par la gestion des déchets.
– d’éradiquer l’escargot Achatina fulica.
– d’éviter de consommer les crustacés crus et non préalablement congelés : chevrette (notamment dans le Taioro), escargot, mollusque d’eau douce. Ils doivent être cuits ou congelés plus de 24 heures avant d’être consommés.
– de laver soigneusement les végétaux et tout ce qui aurait pu être souillé.
– de surveiller ce que les enfants mettent dans leur bouche, éviter qu’ils ne jouent avec des escargots ou des limaces.
– de s’assurer que les enfants se lavent les mains après avoir joué par terre.

Rédaction web 
 
Le bulletin de veille sanitaire : 

Rédigé par

infos coronavirus